•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Luc Fortin se porte candidat à la mairie de Sherbrooke

Luc Fortin derrière un lutrin en compagnie de la famille.

Luc Fortin se lance dans la course à la mairie de Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada / Alexis Tremblay

René-Charles Quirion

L'ancien député et ministre Luc Fortin se lance officiellement dans la course à la mairie. Il en a fait l'annonce mardi au parc Jacques-Cartier de Sherbrooke.

La décision de Luc Fortin de se lancer dans l'arène politique municipale était toutefois un secret de Polichinelle, puisqu'avant l'annonce, son nom apparaissait au registre d'Élections Québec comme candidat indépendant. Il a été autorisé, lundi, à se présenter comme candidat à l'élection municipale du 7 novembre prochain.

Luc Fortin a admis que le départ de Vincent Boutin de la course, un ami, lui a ouvert la porte. Cette candidature-là à la mairie, on en parle depuis deux ans. Il précise toutefois qu'il aura un programme différent de Vincent Boutin, bien que les échanges vont se poursuivre avec lui.

J'ai aussi eu une expérience avec l'Union des municipalités du Québec, ajoute Luc Fortin. C'est là que je me suis rendu compte du dynamisme qu'il peut y avoir dans d'autres paliers gouvernementaux.

Luc Fortin rappelle également que lors de sa défaite en 2018, il avait alors mentionné un jour, je referai de la politique et un jour, j'offrirai de nouveau mes services aux Sherbrookois.

Eh bien, j'ai le plaisir de vous annoncer que je serai candidat à la mairie de Sherbrooke, a-t-il tout de suite renchéri.

Je veux que Sherbrooke retrouve sa place de leader au Québec et au Canada [...] et ramener le pouvoir à ceux qui sont imputables à la population.

Une citation de :Luc Fortin, candidat indépendant à la mairie de Sherbrooke

Luc Fortin est arrivé avec sa famille au parc Jacques-Cartier. Une cinquantaine de personnes ont assisté à cette annonce du candidat indépendant, dont l'ancien maire Jean Perrault, l'ancien conseiller municipal Serge Paquin et les conseillers municipaux Pierre Avard, Paul Gingues et Marc Denault.

Luc Fortin arrive à son lancement de campagne.

Luc Fortin se lance officiellement dans la course à la mairie de Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada / Alexis Tremblay

Une course à trois bien entamée

Pour le moment, la course semble se dessiner à trois. Luc Fortin s'opposera donc au maire sortant Steve Lussier et à la conseillère municipale du district du Carrefour, Évelyne Beaudin. L'ancienne conseillère municipale Dany Lachance sera sa représentante officielle.

Ceux qui pensent que j'y vais par opportunisme, ils font une mauvaise lecture, affirme Luc Fortin. Je crois qu'ils pensent que je vais gagner facilement, que ce sera une route facile. Mais bien au contraire! Mme Beaudin est bien organisée, a une équipe, il y a un maire en place, ce sera un défi.

Évelyne Beaudin se dit toutefois sceptique quant aux intentions de ce nouveau venu dans la course. Il va devoir fournir des explications pour qu'on sache pourquoi, il y a un an, ce n'était pas si intéressant le municipal et aujourd'hui, il décide de se présenter au plus haut poste de la Ville.

Ça démarre drôlement la campagne de savoir qu'il y a un an, il disait exactement le contraire d'aujourd'hui.

Une citation de :Évelyne Beaudin, candidate à la mairie de Sherbrooke.

Luc Fortin n'a pas tardé à se lancer à pieds joints dans la campagne en décochant une flèche envers Steve Lussier, en précisant que sous son administration, il n'y aura pas de veto à la mairie de Sherbrooke, en réaction à cette décision du maire d'utiliser ce droit lors du dernier conseil municipal.

De son côté, Steve Lussier a mentionné vouloir se concentrer sur son objectif : faire prospérer la Ville de Sherbrooke.

Il y a aura des échanges à trois. C'est sain pour la démocratie.

Une citation de :Steve Lussier, maire de Sherbrooke

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !