•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Tournoi pee-wee de Québec 2022 est sauvé

Des jeunes tendent le bras vers un trophée soulevé au-dessus de leurs têtes.

Les joueurs de l'Océanic Est-du-Québec ont été parmi les derniers à soulever un trophée au Tournoi international de hockey pee-wee de Québec. C'était en février 2020. (archives)

Photo : Tournoi international de hockey pee-wee de Québec

Le tournoi de hockey pee-wee de Québec aura bel et bien lieu en 2022. L’organisation a annoncé mardi qu'elle ira de l’avant avec l’événement dans sa formule internationale du 9 au 20 février.

Annulé en 2021, le Tournoi international de hockey pee-wee de Québec a bien failli subir le même sort en 2022. Son directeur général, Patrick Dom, avait lancé un cri du coeur en ce sens début septembre. Les restrictions sanitaires toujours en vigueur compliquaient considérablement la tenue du Tournoi, menaçant notamment sa viabilité financière en raison du nombre de spectateurs réduit admis au Centre Vidéotron.

Pour éponger le déficit prévu de 750 000 $ sur un budget de 3 millions $, la Ville de Québec, par l'entremise de l’office du tourisme Québec cité, et le gouvernement du Québec ont tous deux accepté dans les derniers jours d’augmenter leur contribution financière. Présente mardi, la vice-première ministre Geneviève Guilbeault a annoncé que le Secrétariat à la Capitale-Nationale triplera sa subvention habituelle, passant de 100 000 $ à 300 000 $.

Plusieurs points primordiaux étaient à régler, plusieurs décisions déchirantes ont dû être prises et ça n’a pas été facile. L’important c’est qu’on peut enfin aller de l’avant et tout mettre en branle pour la prochaine édition, s’est réjoui le président du Tournoi, Michel Plante.

Seulement des joueurs vaccinés de 12 ans

Le statut vaccinal incertain des jeunes de moins de 12 ans faisait aussi partie des points litigieux. Pour 2022, l’organisation a donc dû se résoudre à faire un tournoi où seuls les joueurs vaccinés, nés en 2009 ou à l’automne 2008, seront acceptés.

Une décision qui n’a pas été prise de gaieté de coeur puisqu’environ 20 % des joueurs pee-wee ont 11 ans, a expliqué Patrick Dom. Mais comme seules les personnes de 12 ans et plus doivent présenter une preuve vaccinale et un résultat de test négatif en entrant au pays, il était plus prudent de n’accepter que celles-ci au Tournoi.

C’est pour rendre ça un peu plus facile, parce que ça va être environ 780 fiches de symptômes à vérifier à tous les jours et 3000 passeports [vaccinaux] à valider avant que le Tournoi commence. Un travail colossal qu’on n'a pas le choix de faire.

Des équipes de 15 pays

Le portrait devrait se préciser dans les prochains jours, mais Patrick Dom s’attend à accueillir des équipes d’une quinzaine de pays parmi les 144 formations participantes, en février.

Rappelons que la santé publique du Québec permet depuis une semaine la tenue de matchs de hockey avec des formations complètes. Pour l’instant, la limite de spectateurs admis au Centre Vidéotron est de 7500 et le passeport vaccinal est requis pour les 12 ans et plus.

Des tests de dépistage rapide seront mis à la disposition de l'organisation du Tournoi pee-wee en cas d'éclosion durant l'événement.

Avec les informations de Jean-Philippe Martin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !