•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections fédérales : la cheffe des verts, Annamie Paul, visite l’Île-du-Prince-Édouard

Annamie Paul fait un discours sur une scène. Les candidats de son parti se trouvent au fond.

Annamie Paul était accompagnée des quatre candidats pour les verts en cette campagne électorale, lors d'une conférence de presse, à Île-du-Prince-Édouard, mardi.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Drumond

La cheffe du Parti vert du Canada, Annamie Paul, a profité de son passage à l’Île-du-Prince-Édouard pour mettre en valeur les réalisations des élus verts provinciaux.

Pour elle, les députés verts qui siègent à l’Assemblée législative de l’île sont la preuve de ce que son parti peut faire au fédéral.

Ici, les gens ont ce que nous appelons une preuve de concept, une preuve que voter pour les verts peut changer les choses.

Une citation de :Annamie Paul, cheffe du Parti vert

Pour ceux d'entre nous qui venons d'autres parties du pays, qui venons à l'Île-du-Prince-Édouard et qui voyons que dans une courte période de temps, les verts ont été dans l'opposition à l'Assemblée législative, et ils ont été en mesure d'adopter 14 lois, et nous parlons de textes législatifs révolutionnaires, précise-t-elle.

Annamie Paul fait un discours.

Annamie Paul a fait une conférence de presse dans le centre-ville de Charlottetown mardi.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Drumond

La collaboration avec les autres partis

Annamie Paul a fait un discours axé sur la collaboration entre les différents ordres de gouvernement lors d’une conférence de presse donnée à Charlottetown mardi.

La politicienne a déclaré que les verts sont prêts à collaborer avec tous les partis, notamment avec les progressistes-conservateurs de Dennis King, à l’île.

On demande que les partis, surtout pour ce qui est des grands enjeux comme le climat, qu’on décide finalement qu’on va travailler ensemble.

Une citation de :Annamie Paul, cheffe du Parti vert

Annamie Paul a aussi fait des éloges sur la gestion de la gestion de la pandémie dans la province.

Dans sa rencontre avec le premier ministre Dennis King mardi matin, elle a notamment discuté de sujets comme l’immigration et la rétention des étudiants étrangers dans la province insulaire.

C’est le temps pour nous, dans tous les ordres de gouvernement, de trouver un moyen pour que ces personnes restent ici, affirme Annamie Paul.

L'arrivée dans les Maritimes

La cheffe du parti fédéral est arrivée à l'aéroport de Charlottetown lundi midi.

Son passage dans la province insulaire est l'un des seuls voyages de la cheffe à l'extérieur de l’Ontario dans cette campagne électorale.

Annamie Paul limitait, jusqu’à maintenant, la majeure partie de sa campagne à sa circonscription de Toronto-Centre.

Elle a rencontré des étudiants de l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard lundi.

La candidate a aussi visité une ferme biologique et rencontré les quatre candidats qui se présentent dans la province pour les verts.

Très peu de voyages

Annamie Paul justifie ses efforts de passer la plupart du temps dans sa circonscription en Ontario en soulignant qu’il est nécessaire de faire beaucoup de travail pour gagner un siège dans le contexte du système uninominal majoritaire à un tour.

Elle a ajouté que sa campagne a également été touchée par la pandémie.

Nous sommes toujours dans la quatrième vague de la pandémie, mais au moins j'ai eu du temps pour être dans la communauté, a-t-elle déclaré.

La politicienne est retournée à Toronto cet après-midi.

Avec des renseignements de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !