•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan instaure un décret d’urgence pour soulager le système de santé

Une ambulance roule à pleine vitesse avec ses phares allumées en pleine nuit

Le décret permet une plus grande souplesse en ce qui concerne la mobilité de la main-d'œuvre en santé alors que la province continue de lutter contre la pandémie.

Photo : CBC / B Calkins/Shutterstock

Radio-Canada

Le gouvernement de la Saskatchewan a annoncé lundi l’établissement d’un décret d’urgence provincial afin de soulager le système de santé, sous-pression depuis plusieurs mois à cause de la pandémie de COVID-19.

Le nouveau décret permet non seulement une flexibilité dans l’affectation du personnel médical à travers la province, mais aussi davantage de souplesse en ce qui concerne les horaires des travailleurs de la santé.

Le premier ministre Scott Moe avait prévenu vendredi qu’il mettrait en place ce décret d'urgence si aucune entente n’était conclue lundi avec les syndicats des travailleurs de la santé.

L’opposition néo-démocrate affirme que ce décret aurait pu être évité si le gouvernement avait écouté les experts de la santé, en rétablissant notamment le masque obligatoire dans les lieux publics intérieurs, et en adoptant le passeport vaccinal.

Par ailleurs, les autorités ont annoncé lundi matin que le nombre de lits dans les unités de soins intensifs passera bientôt de 79 à 130.

Cependant, l’épidémiologiste et professeur à la faculté de médecine de l’Université de la Saskatchewan, le Dr Nazeem Muhajarine, pense que la tâche risque d'être compliquée à mettre en œuvre. Il affirme qu’il sera difficile de trouver du personnel de santé qualifié pour s'occuper de ces lits supplémentaires. 

Selon le Dr Muhajarine, le système de santé en Saskatchewan est sur le point d'être complètement surchargé à cause de la propagation rapide du virus dans la province.

Lundi, la Saskatchewan annonçait un nouveau record de contamination avec 449 nouvelles infections à la COVID-19.

Avec les informations de Gregory Wilson et Mercia Mooseely

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !