•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toronto repousse la date limite de divulgation du statut vaccinal

L'hôtel de ville de Toronto vu de face.

La Ville de Toronto affirme qu'elle pourrait congédier ceux qui refusent de le faire. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Ville de Toronto a repoussé au 17 septembre 2021 la date limite à laquelle ses employés devront obligatoirement divulguer leur statut vaccinal.

Environ 37 000 employés de la Ville étaient initialement tenus de déclarer leur statut vaccinal avant la fin de la journée de lundi.

Le porte-parole de la Ville, Brad Ross, a déclaré que plus de la moitié des employés municipaux avaient signalé leur statut vaccinal. Les employés peuvent le faire en utilisant un téléphone intelligent, a-t-il ajouté.

La politique de la Ville est très claire. Vous devez être entièrement vacciné pour travailler pour la Ville de Toronto, a déclaré M. Ross lundi. Si vous ne vous conformez pas à cette politique, la Ville a le droit de prendre des mesures disciplinaires progressives pouvant aller jusqu'au congédiement.

M. Ross a déclaré que la Ville préférerait ne pas licencier des employés en raison de leur statut vaccinal et préférerait que les employés se fassent vacciner. Il a ajouté qu'elle examinerait les situations au cas par cas.

 Nous voulons que les gens se fassent vacciner pour se protéger et protéger tout le monde autour d'eux afin que nous puissions une fois pour toutes sortir de cette pandémie, a déclaré M. Ross.

Sur son site Internet, la Ville indique : Par preuve, on entend la documentation attestant la réception d'une série de vaccins approuvée par Santé Canada ou l'Organisation mondiale de la santé.

Tous les employés de Toronto doivent encore avoir reçu au moins une dose du vaccin contre la COVID-19 avant le 30 septembre et deux doses avant le 30 octobre.

La Ville a refusé de communiquer le nombre réel d'employés municipaux qui ont divulgué leur statut vaccinal en date de lundi.

Le maire affirme qu'une grande majorité a déjà divulgué son statut.

Ceux qui déclarent qu'ils ne sont pas encore vaccinés ou qui refusent de divulguer leur statut vaccinal devront suivre une formation obligatoire sur les avantages de la vaccination. La Ville n'a pas donné de détails sur la forme que prendra cette formation.

M. Ross a indiqué que la formation sur la vaccination serait élaborée en ligne et dispensée à l’interne.

Les membres de la police de Toronto et les employés de la Commission de transport de Toronto (CTT) sont également tenus de déclarer leur statut.

Entre-temps, les membres du Service de police de Toronto ont jusqu'à la fin de la journée lundi pour divulguer leur statut vaccinal, tandis que les employés de la CTT ont jusqu'au 20 septembre 2021 pour le faire.

Dans un communiqué, la police de Toronto a déclaré : À l'heure actuelle, la majorité des membres l'ont déjà fait. Nous prendrons quelques jours pour faire le point. Pendant ce temps, le service poursuit l'élaboration de la politique qui comprendra la manière dont elle sera mise en œuvre.

Stuart Green, porte-parole de la CTT, a déclaré qu’il s’agissait d’une question de sécurité pour les employés et les clients.

Nos employés nous ont dit qu'ils soutenaient massivement cette initiative. Ils veulent venir travailler en sachant que les personnes avec lesquelles ils travaillent sont vaccinées, afin d'être en sécurité sur leur lieu de travail, a déclaré M. Green.

Tous les indicateurs et tous les signes montrent que tout se passera très bien.

Daniel Lublin, associé chez Whitten and Lublin Employment Lawyers à Toronto, a déclaré lundi que son cabinet n'avait jamais été aussi occupé parce que des centaines de personnes non vaccinées cherchent des conseils juridiques.

Ils ont peur de perdre leur emploi. Ils ont peur du monde dans lequel nous vivons actuellement, où ils ont l'impression d'être obligés de partager des informations médicales sensibles, a déclaré M. Lublin.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !