•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le passeport vaccinal de plus en plus demandé en Alberta

Quelqu'un tient un téléphone intelligent. On aperçoit la preuve vaccinale sur l'écran.

Selon un sondage Léger, 74 % des habitants sondés à Calgary et à Edmonton sont en faveur de la preuve vaccinale.

Photo : Radio-Canada / Olivia Laperrière-Roy

Radio-Canada

Les appuis au passeport vaccinal semblent se multiplier à Calgary et à Edmonton. De plus en plus de résidents, d’entreprises et d’universités jugent que c’est un bon moyen de se protéger et de retrouver une stabilité en Alberta.

Daniel Cournoyer, le directeur général de la Cité francophone, à Edmonton, n’en peut plus. En 18 mois, il a déjà fermé trois fois le Café bicyclette. Selon lui, l’obligation d’une preuve vaccinale pour entrer dans les restaurants et les commerces est nécessaire.

Pour assurer la viabilité et la continuation surtout de nos entreprises, on cherche un appui et une directive claire du gouvernement, affirme-t-il.

On est en pandémie, réagissons comme si on était en pandémie.

Une citation de :Daniel Cournoyer, directeur général de la Cité francophone

Deborah Yedlin, présidente-directrice générale de la Chambre de commerce de Calgary, juge que l'entêtement du gouvernement provincial sur la question du passeport vaccinal nuira à la croissance économique.

On souhaite plus de certitude pour les entreprises, dit-elle. De cette façon, elles pourront prendre de bonnes décisions et embaucher.

Pour sa part, le parti de l’opposition officielle en Alberta craint que, sans passeport vaccinal, ce soit surtout l’industrie du tourisme qui perde beaucoup d’argent. Le passeport vaccinal est le meilleur outil qu’on a sur la table actuellement pour éviter plus de restrictions, assure le néo-démocrate David Shepherd.

L'acceptabilité entourant une telle mesure est d'ailleurs de plus en plus grande dans la population albertaine.

Selon un sondage Léger, 74 % des habitants sondés à Calgary et à Edmonton sont en faveur de la preuve vaccinale.

Méthodologie 

Pour le sondage de la firme Léger, 1000 résidents de Calgary et d'Edmonton ont été interrogés à travers le panel Léger entre le 19 août et 1er septembre. Une marge d’erreur ne peut être calculée sur un échantillon non probabiliste comme celui-ci. À des fins de comparaison toutefois, une marge d'erreur équivalente serait de +/- 3,1 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

Preuve vaccinale pour des étudiants

Lundi, 9 établissements postsecondaires ont annoncé qu’il sera obligatoire pour les étudiants, les employés et les visiteurs d’avoir reçu deux doses de vaccin pour se présenter sur leur campus.

Lieux d’enseignement demandant une preuve vaccinale :

  • Université de Calgary
  • Université d’Edmonton
  • Université Mount Royal
  • Université MacEwan
  • Université de Lethbridge
  • Collège de Medecine Hat
  • Institut des technologies du sud de l'Alberta
  • Institut des technologies du nord de l'Alberta
  • Collège NorQuest

Les dates d’entrée en vigueur ne sont pas encore annoncées et vont varier selon les établissements, d'après le communiqué.

Comme ces universités et ces collèges, Daniel Cournoyer songe à imposer lui-même une preuve vaccinale au Café bicyclette, si le gouvernement ne le fait pas d’ici une semaine.

On va prendre une décision qui est la mieux pour tous. On veut passer à travers cette crise.

Carte montrant les cas de coronavirus par pays

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !