•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police de Toronto à la recherche d’une femme disparue depuis 17 ans

Deux croquis de police côte à côte.

Voici ce à quoi Mme LaForest pourrait ressembler, selon les croquis publiés par la police.

Photo : offerte par la police de Toronto

Radio-Canada

Des enquêteurs de la police de Toronto tentent de retrouver la trace d'une femme disparue et qui a été vue pour la dernière fois en 2004.

Anne-Marie LaForest fréquentait la région du Grand Toronto, a indiqué la police dans un communiqué lundi.

Selon Sheena Cannon, de la police de Toronto, les membres de la famille de Mme LaForest lui ont parlé pour la dernière fois il y a environ 17 ans et ont essayé de la localiser au fil des ans. La famille a signalé sa disparition en 2019.

Selon les policiers, Mme LaForest pourrait avoir travaillé comme coiffeuse à Peterborough et Buckhorn, en Ontario.

On s'inquiète pour sa sécurité

La police a publié des croquis de ce à quoi Mme LaForest pourrait ressembler aujourd'hui dans l'espoir que quelqu'un la reconnaisse.

Les enquêteurs disent que Mme LaForest, qui a maintenant 62 ans, a un teint clair, pèse environ 50 kg (110 livres) et mesure environ 165 cm (5’ 5”). Elle a les cheveux blonds, les yeux vert clair, les oreilles percées et est bilingue.

Mme Cannon a déclaré, sans donner de détails plus précis : On s'inquiète pour sa sécurité.

Selon Mme Cannon, les enquêteurs se concentrent toujours sur les régions de Peterborough et de Buckhorn. Ils ne sont pas en mesure de préciser le dernier endroit où Mme LaForest a été vue.

Nous avons été en contact avec tous les services [de police] de l'Ontario pour nous aider dans cette enquête , a déclaré Mme Cannon.

La police demande à toute personne ayant des informations de contacter Échec au crime.

Avec des informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !