•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Shawinigan réduit de 32 % ses émissions de GES en 10 ans

Les chutes d'eau de Shawinigan, situées sur la rivière Saint-Maurice.

La Ville de Shawinigan a notamment créé un plan directeur de l'eau.

Photo : Getty Images / Instants

Radio-Canada

Alors que le dossier de l’environnement est mis à l’avant-scène de l’actualité en contexte de campagne électorale, la Ville de Shawinigan en profite pour présenter son bilan en matière de développement durable.

La Ville avait effectué une évaluation de ses émissions de gaz à effet de serre en 2009. Une mise à jour de cette évaluation en 2019 conclut que l’appareil municipal est parvenu à réduire de 32 % ses émissions.

L’objectif du maire Michel Angers est de diminuer à nouveau ses émissions de 30 % d’ici 2030. Si la cible est atteinte, Shawinigan aurait alors réduit de plus de 50 % ses émissions de GES par rapport à 2009. Michel Angers parle d’un objectif réaliste et raisonnablement possible.

Nous on désire être un peu plus proches de la réalité et j'ose espérer qu'on va arriver à dépasser ce 30 % parce qu'on a une stratégie en 10 points qui va très certainement nous permettre de faire des pas importants, explique le maire.

En comparaison, le Canada s’est engagé à réduire ses GES de 40 à 45 % d’ici 2030 par rapport au niveau de 2005.

Le maire ajoute que tous les projets de la Ville seront analysés selon le prisme de l'émission de GES. Quand on prend des décisions, à l'occasion, ça peut risquer de coûter un peu plus cher sur le départ, mais d'être très économe au cours des années qui vont suivre en terme d'efficacité énergétique, assure Michel Angers.

10 cibles pour la prochaine décennie

Les résultats à la baisse ne seraient pas uniquement attribuables au déclin de la grande entreprise, selon le maire Michel Angers qui désigne des actions réalisées, telles l’installation de bornes électriques et la sensibilisation aux bonnes pratiques.

Si le chauffage des bâtiments (-60,4 %) et l’éclairage public (-76,4 %) ont connu des baisses substantielles, les émissions liées au transport ont quant à elles augmenté de 19 %.

Ainsi, parmi les défis à venir, la Ville mise sur la transition de la flotte de ses quelque 50 véhicules administratifs vers des véhicules électriques et l’adhésion citoyenne à l’électrification des transports.

On est une grande ville avec des noyaux centraux, mais on a encore évidemment beaucoup de transport entre ces zones-là, précise la directrice du service de l’aménagement du territoire à la Ville, Elyse Ménard.

Il n’est pas question à ce jour d’un plan régional global pour l’environnement ou d’actions concertées entre les différentes municipalités de la Mauricie, mais le maire de Shawinigan s’y montre ouvert.

Stratégies de développement durable ciblées par Shawinigan :

  1. Intégrer le développement durable dans la gouvernance.
  2. Améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments.
  3. Favoriser une utilisation accrue des transports actifs, collectifs et durables.
  4. Réduire la consommation d’énergies fossiles du parc de matériel roulant.
  5. Privilégier un aménagement durable des parcs et espaces verts publics et privés.
  6. Favoriser une réduction des îlots de chaleur.
  7. Prioriser la réduction à la source, le réemploi, le recyclage et la valorisation dans les immeubles municipaux et pour les services municipaux.
  8. Faire de la réhabilitation de terrains contaminés un moteur de développement social et économique.
  9. Favoriser une saine gestion de la ressource eau.
  10. Protéger et mettre en valeur les milieux naturels.

Source : Ville de Shawinigan

Par ailleurs, l’usine de biométhanisation devrait voir le jour dans les prochains mois et permettre une réduction substantielle du méthane responsable d’une grande quantité de GES.

La collecte des matières organiques se fera quant à elle en 2023 avec l’instauration du bac brun.

Les stratégies ciblées par la Ville seront chiffrées et détaillées dans un plan d’action à venir d’ici l’été. Déjà, des projets devraient être inclus dans le prochain budget voté avant la fin de l’année.

Avec les informations de Marie-Ève Trudel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !