•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Colombie-Britannique réduit son déficit prévu de moitié

Le Parlement de Victoria, en Colombie-Britannique.

Cette importante réduction est attribuable à une reprise économique plus dynamique que prévu.

Photo : Radio-Canada / Michael Mcarthur

Radio-Canada

Le déficit de la Colombie-Britannique pour l'exercice 2021-22 est estimé à 4,8 milliards de dollars, soit près de la moitié des 9,7 milliards de dollars que prévoyait le budget provincial présenté en avril dernier.

Cette importante réduction est attribuable à une reprise économique plus dynamique que prévu dans de nombreux secteurs, ce qui a engendré davantage de revenus.

Une bonne performance place la Colombie-Britannique dans une meilleure position fiscale et économique que prévu, se félicite la ministre des Finances, Selina Robinson, dans un communiqué. 

Toutefois, la province invite à la prudence. Les catastrophes naturelles comme les feux de forêt et l’incertitude liée à la pandémie pourraient venir modifier les prévisions budgétaires.

Le gouvernement prévoit une augmentation de 6 % du produit intérieur brut (PIB) réel de la province en 2021, et de 4 %, en 2022.

Un optimisme prudent

L'optimisme qui résulte des gains du premier trimestre, qui totalisent 6,2 millions de dollars en revenu supplémentaire, doit demeurer prudent, fait valoir Mme Robinson.

Dans plusieurs secteurs où l’on observe des tendances à la hausse, certains défis persistent.

Par exemple, si les dépenses en produits ont augmenté, celles pour les services demeurent faibles, notamment les services de loisirs et de voyages.

Certaines industries peinent toujours à pourvoir les postes perdus, et le taux de chômage demeure élevé.

Plus de détails à venir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !