•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Magistrature et dossiers gaspésiens pour Yves-François Blanchet

Yves-François Blanchet et le candidat du Bloc québécois dans Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine, Guy Bernatchez.

Le Bloc québécois aimerait bien ravir la circonscription détenue par la libérale Diane Lebouthillier.

Photo : Radio-Canada / Marguerite Morin

De passage à Gaspé, lundi matin, le chef du Bloc québécois en a profité pour affirmer que son parti reviendrait à la charge afin d’instaurer un processus impartial de nomination des juges.

Yves-François Blanchet a choisi précisément la Gaspésie pour faire cette annonce en raison d’un article publié la semaine dernière dans le Journal de Montréal qui faisait état de pressions exercées par la députée sortante de Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine et candidate libérale, Diane Lebouthillier, lors du processus de nomination des juges.

Selon l’article, Mme Lebouthillier aurait agi pour que soit nommé un associé d’un de ses donateurs. La députée sortante s'en défend.

Vers plus de transparence

Dans d’autres reportages, Radio-Canada avait aussi fait état de nominations favorisées à la suite d’interventions partisanes de la part de ministres du Cabinet de Justin Trudeau. Le gouvernement indiquait toutefois en juin dernier avoir cessé cette pratique.

Le Bloc québécois propose qu’Ottawa se dote d’un processus impartial de nomination des juges afin que la compétence soit le seul critère évalué, a indiqué M. Blanchet dans le communiqué accompagnant sa conférence de presse.

Le parti d’Yves-François Blanchet suggère que les nominations soient recommandées par un comité transpartisan afin de limiter les pouvoirs discrétionnaires des cabinets ministériels. Une tentative en ce sens a déjà été réalisée par le Bloc qui espère que les autres collaboreront lors du prochain dépôt de la proposition.

En Gaspésie, le candidat du Bloc québécois, Guy Bernatchez, estime que l’intervention de Mme Lebouthillier, telle que rapportée par les médias de Québecor, vient entacher la réputation des Gaspésiens. C’est gênant pour la population. Quand quelqu’un qui nous représente fait les manchettes avec des nouvelles de la sorte, c’est honteux , commente M. Bernatchez.

Une circonscription à surveiller

Guy Bernatchez ajoute qu’il aurait bien aimé que les interventions politiques de Mme Lebouthillier servent plutôt à faire avancer certains dossiers en Gaspésie comme le financement du parc d’hivernage de Grande-Rivière ou la restauration du phare de Cap-des-Rosiers ou le quai de Cap-aux-Meules.

Visiblement, le Bloc aimerait bien que cette controverse autour de la ministre du Revenu et députée sortante de la circonscription puisse avoir des effets dans Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine.

Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, et le candidat du Bloc québécois, Guy Bernatchez.

Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, est de passage en Gaspésie depuis dimanche.

Photo : Radio-Canada / Marguerite Morin

Lors du scrutin de 2019, Diane Lebouthillier l’avait emporté par seulement 637 voix sur Guy Bernatchez. La circonscription a donc été ciblée par le chef parmi celles qui pourraient aider à augmenter le nombre de sièges du Bloc à la Chambre des communes.

Il n’est donc pas étonnant qu'Yves-François Blanchet consacre deux jours de la dernière semaine de campagne à courtiser les Gaspésiens et les Madelinots.

Il était dimanche à New Carlisle et à Grande-Rivière puis a passé la nuit à Percé. Après une rencontre en matinée, le maire de Gaspé et président de l’UMQ, Daniel Côté, M. Blanchet se dirigeait vers le phare de Cap-des-Rosiers.

Il devait par la suite s’arrêter à Grande-Vallée, à Mont-Louis et à Sainte-Anne-des-Monts où il devait discuter avec le maire, Simon Deschênes, ainsi que le préfet de la Haute-Gaspésie, Allen Cormier.

Le chef du Bloc pourrait se diriger ensuite vers les Îles-de-la-Madeleine, mais cela reste à confirmer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !