•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La nouvelle politique de vaccination des Blue Jays commence lundi

De la galerie de presse, des journalistes observent le stade vide, alors que sur un écran des messages de protection contre la COVID-19 sont affichés.

La nouvelle politique de vaccination des Blue Jays entre en vigueur le 13 septembre. (Archives)

Photo : The Canadian Press / Carlos Osorio

À compter de ce lundi, les amateurs qui choisissent d'assister aux matchs locaux des Blue Jays sont tenus de présenter une preuve de vaccination ou un résultat de dépistage négatif à la COVID-19 pour entrer dans le Centre Rogers, domicile de l'équipe.

Cette nouvelle politique de l'équipe torontoise avait été annoncée à la fin août et s'étend aux 12 matchs locaux restants à la saison.

La politique s'applique à toute personne admissible à recevoir le vaccin contre la COVID-19. Les enfants de 11 ans et moins – qui ne peuvent recevoir le vaccin – n'ont pas à passer de test de dépistage, mais ils doivent être accompagnés d'un adulte qui répond aux critères de la politique des Jays.

Le port du masque demeure obligatoire dans le stade. Une personne peut seulement le retirer lorsqu'elle mange ou boit.

Jusqu'à présent, les spectateurs réunis au Centre Rogers devaient simplement remplir un questionnaire relatif aux symptômes de la COVID-19 pour entrer dans le stade.

Malgré l'entrée en vigueur de cette nouvelle politique, la limite de spectateurs pour les matchs locaux des Blue Jays est toujours de 15 000 personnes, en vertu des mesures sanitaires en Ontario.

Les Blue Jays, tout un spectacle actuellement

Lourdes Gurriel fils et Jake Lamb, des Blue Jays, s'enlacent après une éclatante victoire de 22-7 des Blue Jays sur les Orioles de Baltimore, dimanche.

Les Blue Jays ont produit l'impressionnant total de 47 points au cours de leurs quatre derniers matchs.

Photo : Associated Press / Gail Burton

L'équipe de la Ville Reine est en feu par les temps qui courent. Elle présente un dossier mirobolant de 14 victoires en 16 matchs, le meilleur des ligues majeures sur cette période.

Cette fin de semaine, les Blue Jays ont écrasé les Orioles de Baltimore avec 47 points en quatre matchs, établissant une nouvelle marque dans le baseball majeur pour le plus grand nombre de points inscrits sur ce nombre de matchs.

Dimanche, Toronto a d'ailleurs signé sa plus impressionnante victoire de la saison en l'emportant 22-7, passant à deux points d'égaler sa meilleure production en un match, soit 24 points contre ces mêmes Orioles le 24 juin 1978.

D'ailleurs, Lourdes Gurriel fils et Teoscar Hernandez ont chacun réussi un grand chelem dans ce match que Toronto menait 16-4 après trois manches.

Les Blue Jays sont au meilleur de la course pour les deux places d'équipe repêchée en vue des éliminatoires, à égalité avec les Red Sox de Boston et un match devant les Yankees de New York.

À la maison, l'équipe torontoise entame ce lundi une série de six matchs. Elle sera d'abord opposée trois fois aux Rays de Tampa Bay, qui mènent leur division, puis aux Twins du Minnesota.

Après un séjour de sept matchs à l'étranger, les Jays reviendront à Toronto le 28 septembre pour conclure leur saison avec six matchs en autant de jours, dont trois contre les Yankees.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !