•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le médecin hygiéniste ne garantit pas de garder les écoles ouvertes dans Windsor-Essex

La façade du bâtiment du bureau de santé du Comté de Windsor-Essex.

Le bureau de santé du comté de Windsor-Essex a signalé lundi un total de trois jours de 173 nouveaux cas de COVID-19.

Photo : Sanjay Maru/CBC

Radio-Canada

Le médecin hygiéniste par intérim de Windsor-Essex n'exclut pas de fermer les écoles si l'augmentation des cas de COVID-19 se poursuit.

Lors de son premier point de presse lundi matin, le Dr Shankar Nesathurai a confirmé que garder les écoles ouvertes était sa priorité, mais il a prévenu la communauté que cela pourrait changer selon l'évolution de la situation.

Nous ne savons pas vraiment ce que l'avenir nous réserve, mais si le nombre de cas n'est pas maîtrisé, et si la maladie n'est pas bien contrôlée, alors il pourrait s'agir d'un autre groupe de mesures à envisager pour l'avenir, a-t-il déclaré.

Les commentaires du Dr Nesathurai surviennent alors que les écoles sont confrontées à plusieurs cas de COVID-19 moins d'une semaine après le début de l'année et que des centaines d'élèves ont été renvoyés à la maison en raison de possibles expositions.

En date de lundi, au moins 335 élèves étaient en isolement à la maison.

Avec la directrice générale du bureau de santé, Nicole Dupuis, le Dr Nesathurai a demandé à la population de se faire vacciner le plus rapidement possible.

Il a par ailleurs rappelé que même si la vaccination n'empêche pas les gens de contracter la COVID-19, elle permet d'en limiter les effets.

173 cas et deux décès

Par ailleurs, le bureau de santé a annoncé lundi que la COVID-19 avait fait deux nouvelles victimes dans Windsor-Essex. Selon lui, il s'agit de deux femmes, une sexagénaire et une octogénaire.

Les autorités sanitaires enregistrent une augmentation de 173 nouveaux cas de COVID-19 depuis vendredi. Quarante-sept cas ont été signalés samedi, 78 dimanche et 48 lundi.

Il y a actuellement 515 cas actifs dans la région, dont 312 sont liés à des variants. Vingt personnes sont hospitalisées, dont quatre en soins intensifs.

Le nombre d'éclosions a aussi augmenté. Il y en a désormais 20 dans la région, dont 17 sur des lieux de travail.

Ailleurs dans la région

Chatham-Kent rapporte pour sa part 53 nouveaux cas depuis la dernière mise à jour du bureau de santé vendredi. Au total, il y a 140 cas actifs sur le territoire.

Le bureau de santé publique de Lambton signale par ailleurs quatre nouveaux cas. La région compte 29 cas actifs.

Avec des informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !