•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Une voie dorée libre » à la mairie de Sherbrooke pour Luc Fortin, selon un politologue

Luc Fortin, député de Sherbrooke, ministre de la Famille et ministre responsable de l'Estrie.

Luc Fortin a occupé les fonctions de ministre de la Famille et de ministre responsable de l'Estrie (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La réflexion de Luc Fortin qui songe sérieusement à la mairie de Sherbrooke va bien au-delà du ballon politique. Pour le politologue Antonin-Xavier Fournier, du Cégep de Sherbrooke, l’ancien ministre libéral entendrait saisir l'occasion de faire le saut avec le retrait de la candidature de Vincent Boutin.

C’est plus qu’un ballon politique. Nous avons un maire sortant qui a eu des difficultés au début de son mandat avant de s'améliorer au cours de la dernière année. Il y a toujours cette perception qu’il n'était pas prêt à gouverner. De l'autre côté, il y a Évelyne Beaudin, qui a une personnalité qui est associée à la gauche radicale même si elle a fait un mouvement vers le centre et qu’elle tente de changer son image [...] Si Luc Fortin fait une bonne campagne avec un projet à proposer, ça peut être une campagne gagnable. Il a de réelles chances de gagner. La population va être très réceptive à une telle candidature, croit Antonin-Xavier Fournier.

Il y a deux candidats qui sont pris malgré eux avec des images polarisantes. Il y a une voie dorée qui est pavée au centre.

Une citation de :Antonin-Xavier Fournier, politologue

Le politologue se demande toutefois pourquoi l'ancien député réfléchit à ce moment-ci à se lancer dans l'arène municipale. Il estime que l’on ne se présente pas à la mairie de Sherbrooke par défaut.

Là où cette candidature me pose un problème, c’est pourquoi il ne l’a pas présentée avant? Ça fait deux ans que Évelyne Beaudin réfléchit. Elle a sorti un livre sur la gouvernance municipale et [cela fait] quatre ans qu’elle siège au conseil municipal. Steve Lussier termine son mandat de quatre ans comme maire. Ils ont une vision pour la mairie. Qu’est-ce que Luc Fortin va proposer? Si c’est le cas de simplement barrer la route aux deux candidatures polarisantes, c’est décevant pour les Sherbrookois, estime-t-il.

Antonin-Xavier Fournier convient qu’il est toutefois possible que Luc Fortin ait voulu récupérer l’espace laissé par le retrait de Vincent Boutin.

Mais Luc Fortin n’est pas Vincent Boutin. Ce dernier avait de l'expérience municipale et était très constructif au conseil municipal. On ne connaît pas Luc Fortin, le candidat et le ministre. C’était un ministre effacé. J'ai hâte de voir ce qu’il proposera. Il y a quand même plusieurs points d'interrogation. Mais sur le fond, c’est une bonne chose malgré les quelques points d'interrogation que je soulève, indique Antonin-Xavier Fournier.

La politologue du Cégep de Sherbrooke rappelle que Luc Fortin avait nié vouloir se présenter à la mairie de Sherbrooke au cours des derniers mois.

Que le candidat nous [montre] sa proposition pour Sherbrooke et les électeurs trancheront.

Une citation de :Antonin-Xavier Fournier, politologue

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !