•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier week-end positif au Festival western de Saint-Tite malgré les contraintes

Femme sur un cheval qui contourne un baril.

Une participante au Festival western de Saint-Tite de 2017

Photo : Jean-François Birtz - Birtz Photographie

Radio-Canada

Sans kiosques ni animation dans le village, l’ambiance au Festival western de Saint-Tite est différente cette année, mais son directeur général affirme que l’ambiance est bonne malgré tout.

Ce sont surtout les 2500 spectateurs des rodéos admis dans les grandes estrades qui ont pu animer les rues de Saint-Tite.

C’est 100 % plus de spectateurs que l’année dernière.

Une citation de :Pascal Lafrenière, directeur général du Festival western de Saint-Tite

Le directeur général du Festival, Pascal Lafrenière, estime que tout le monde est gagnant avec l’entente qui a pu être négociée avec la santé publique. Les commerces qui ont pignon sur rue, eux, ce qu’ils nous ont dit, c’est qu’ils font de belles affaires parce qu’il y a moins de concurrence et il y a une belle circulation en ville, affirme-t-il.

Un spectateur observe un rodéo aux Grandes Estrades Coors Original.

Bilan du premier week-end au Festival western de Saint-Tite

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Il répète que l’objectif principal est d’assurer la santé et la sécurité autant des spectateurs, des bénévoles, que des résidents de Saint-Tite.

Les rodéos professionnels présentés lors du premier week-end ont offert une compétition haute en couleur aux festivaliers, estime le directeur. Il explique que les cowboys, dont la plupart viennent du Canada, ont eu peu d’occasions de compétitionner au cours des derniers mois.

Les compétiteurs ont fait preuve de professionnalisme en s’entraînant et en se donnant tous les moyens de bien performer chez nous, constate Pascal Lafrenière. Il ajoute que les rodéos présentés à Saint-Tite sont une référence en Amérique du Nord, ce qui les motive à bien performer.

Les festivités reprennent mercredi pour un second week-end avec des spectacles musicaux gratuits et quatre autres rodéos.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !