•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Winnipeg lutte contre le scolyte dans une tentative pour protéger ses ormes

Un sentier asphalté dans un parc passe à côté d'un grand orme d'Amérique aux feuilles jaunes et vertes.

Les ormes forment environ 25 % de la canopée à Winnipeg.

Photo : iStock / Skyscapes

Radio-Canada

Environ 6000 arbres sont décimés chaque année à Winnipeg, atteints par la maladie hollandaise de l’orme. Lundi, la Ville traitera les arbres de certains quartiers contre le scolyte de l’orme responsable de la maladie, si le temps le permet.

La Ville de Winnipeg lance ainsi un programme qui se poursuivra au cours des prochaines semaines, dans l’espoir de protéger les ormes.

Le scolyte de l’orme est un insecte vecteur de la maladie hollandaise de l’orme. L'adulte qui émerge d’arbres affectés par cette maladie transporte des spores jusqu'aux arbres sains sur lesquels il s'alimente. L’infection bloque des tissus internes de l’arbre qui sont conducteurs d’eau, ce qui peut le tuer en l’espace de quelques semaines.

Les ormes sont en ce moment plus à risque de succomber à cette maladie en raison des faibles précipitations des dernières années, indique la Ville dans un communiqué.

La maladie hollandaise de l’orme a été détectée pour la première fois à Winnipeg en 1975.

Selon un rapport publié plus tôt cette année, la forêt urbaine de Winnipeg est menacée par les défis que posent la maladie hollandaise de l’orme et d’autres maladies dont peuvent souffrir d’autres essences d’arbres, attaqués par d’autres insectes.

On trouve un peu plus de trois millions d’arbres à Winnipeg, et 25 % d’entre eux étaient des ormes l’an dernier.

Et alors que la canopée a été plutôt stable au cours des ans, le rythme auquel on doit abattre des ormes surpasse maintenant le rythme de leur plantation, selon le rapport.

L’insecticide employé le 13 septembre sera pulvérisé directement sur les 50 premiers centimètres du tronc des arbres, indique la Ville sur son site Internet. Le produit sera appliqué par des opérateurs antiparasitaires autorisés, en conformité avec le mode d’emploi qui a été approuvé par le gouvernement fédéral et qui figure sur l’étiquette.

La Ville prévoit vaporiser les troncs des arbres des zones suivantes :

  • parc Maple Grove, parc Normand, River Park South, Centre de Saint-Vital, Vista
  • Saint-Vital–Route périphérique Sud
  • La Barrière, parc La Salle, Perrault, rues Richmond Lakes, Saint-Norbert, Trappistes, Promenade Turnbull
  • River Heights-Centre, J.-B.-Mitchell, Mathers, Sir John Franklin, River Heights-Sud

Un avis public sera émis chaque vendredi pour informer les résidents des zones qui seront traitées au cours des semaines à venir.

On peut consulter le site Internet de la Ville (Nouvelle fenêtre) pour voir la carte des zones traitées.

La pulvérisation de l’insecticide se déroulera entre 5 h et 17 h.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !