•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nombreuses écoles du Restigouche touchées par des cas de COVID-19

La façade en briques de l'école Sugarloaf.

Un cas de COVID-19 a été confirmé dans l'école secondaire anglophone Sugarloaf à Campbellton.

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

Radio-Canada

Des cas de COVID-19 ont été confirmés dans au moins sept écoles au Nouveau-Brunswick, dont plusieurs se trouvent dans la région du Restigouche.

Cette situation force certains établissements à annuler les cours lundi ou à se tourner vers l'enseignement à distance.

Dans la région du Restigouche, l'école secondaire Sugarloaf Senior High School à Campbellton compte un cas de COVID-19. L'école Campbellton Middle School annonce un cas, tout comme l'école Dalhousie Regional High School. Du côté du Distrct scolaire francophone nord-est, la polyvalente Roland-Pépin et l'école Galion des Appalaches comptent chacun un cas.

Seuls 16 élèves de l'école Le Galion des Appalaches doivent s'isoler pour une période de deux semaines explique le directeur général du DSF-NE, Marc Pelletier.

Pour l’école le Galion des Appalaches, c'est un peu différent parce que c’est une nouvelle qu’on a eu vendredi, alors on a eu le temps de communiquer avec les parents et de se préparer en conséquence. [...] Tandis qu'à la polyvalente, c'est un cas qu'on a appris tard hier soir alors on a été dans l'obligation de fermer l'école aujourd'hui. Ça devient une journée opérationnelle où on se prépare à faire le retraçage et à faire des décisions avec certaines classes s'il y aura du virtuel au cours des prochaines semaines, indique M. Pelletier.

Marc Pelletier interviewé dans son bureau.

Le directeur général du District scolaire francophone Nord-Est, Marc Pelletier.

Photo : Radio-Canada

Il s'attend à ce que d'autres cas se déclarent dans les écoles francophones de la région en raison du nombre élevé d'écoles du réseau anglophone qui sont touchées. Toutefois, il tient à être rassurant et ajoute que les cas décelés dans les écoles du DSF-NE ne sont pas des cas de contamination en milieu scolaire.

De plus, dans cette région, le campus de Campbellton du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB) est fermé pour la journée et l'enseignement se fera à distance. Il est prévu que le campus soit ouvert mardi.

Des cas à Moncton, Fredericton et Plaster Rock

L'école Sainte-Anne à Fredericton recense un cas de COVID-19, tout comme l'école Moncton High School et l'école Riverview High School.

b530ea00d41b4f84bdff7a6c80d635c4

L'école Moncton High School est fermée lundi à la suite d'un cas de COVID-19.

Photo : Autre banques d'images / Guy Leblanc

L'école élémentaire Donald Fraser Memorial à Plaster Rock, elle, en compte deux.

La santé publique a informé la direction de ces établissements, qui ont communiqué dimanche avec les parents pour leur communiquer les détails relatifs à l'enseignement à distance.

Les directions scolaires précisent que la santé publique communiquera directement avec les parents dont les enfants auraient pu être exposés au virus. Les parents sont invités à surveiller l'apparition symptômes chez leurs enfants dans les jours qui viennent.

Le retour de certaines restrictions

À Dalhousie et Campbellton, la santé publique a demandé aux deux districts scolaires de resserrer les mesures sanitaires.

Dans certaines écoles qui ne comptent pas de cas de COVID-19, ou dont tous les élèves n'ont pas l'obligation de demeurer à la maison, des mesures supplémentaires seront mises en place pour au moins deux semaines selon une note envoyée par la santé publique.

454406793a09423d9637797ede8db79a

L'école Galion des Appalaches à Campbellton.

Photo : Autre banques d'images / Serge Bouchard

On demande entre autres aux élèves de porter le masque en tout temps et le concept de bulle est réinstauré pour la circulation dans l’école, à la cafétéria, au gymnase et pour les récréations à l’extérieur, notamment. Les activités parascolaires sont suspendues pour deux semaines.

Les enseignants qui ont reçu deux doses du vaccin pourront enlever leur masque pour enseigner, mais devront les remettre dans les espaces communs.

La liste des écoles où s'appliquent ces mesures est la suivante :

  • Polyvalente Roland-Pépin
  • La Galion des Appalaches
  • La Mosaïque du Nord
  • L'école communautaire Académie Notre-Dame
  • L'école Aux Quatre Vents
  • L.E. Reinsborough School
  • Lord Beaverbrook Elementary High
  • Campbellton Middle School
  • Dalhousie Regional High School
  • Sugarloaf Senior High School

Marc Pelletier espère que ces mesures seront temporaires.

On revient un petit peu en arrière pour une période de temps donné en espérant que ça va se limiter à ces deux semaines-là, confie le directeur général.

Des mesures assouplies trop rapidement, selon Roger Melanson

Selon le chef intérimaire du Parti libéral du Nouveau-Brunswick, Roger Melanson, ces éclosions dans de nombreuses écoles démontrent que les mesures mises en place pour la rentrée ne sont pas suffisantes.

Roger Melanson en entrevue par webcam.

Roger Melanson, chef de l'opposition au Nouveau-Brunswick, estime que les enfants sont vulnérables dans les écoles de la province en ce moment.

Photo : Radio-Canada

Dans une entrevue accordée à l'émission La Matinale, il affirme que le port du masque devrait être remis en place de façon plus générale. À l'heure actuelle, les enfants n'ont l'obligation de le porter que dans les aires communes intérieures.

M. Melanson souligne que les enfants de moins de 12 ans ne peuvent être vaccinés et que dans la tranche d’âge des 12 à 19 ans, seulement 61 % des jeunes ont reçu les deux doses du vaccin.

Eux ils n’ont pas de protection actuellement. C’est là où est le risque.

Une citation de :Roger Melanson, chef intérimaire du Parti libéral du Nouveau-Brunswick

Roger Melanson aimerait aussi que le gouvernement provincial mette en place des cliniques dans les écoles pour accélérer la vaccination des adolescents.

Il faut rendre la vaccination disponible, accessible et facile pour eux, déclare-t-il.

Avec les informations de l'émission La Matinale d'ICI Acadie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !