•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des artistes de Saskatoon annulent leurs spectacles à cause d’un groupe controversé

La façade du Coors Event Centre.

La salle de spectacle Coors Event Centre, à Saskatoon, a été louée pour un soir par le groupe Bombargo, sur qui pèse des allégations de harcèlement.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Au moins cinq chanteurs et groupes disent avoir annulé des spectacles qu’ils devaient donner en septembre dans la salle du Coors Event Centre parce que Bombargo doit y jouer le 8 octobre.

Bombargo est au centre d’une controverse depuis qu’une femme a allégué, en mars dernier, que le tournage d’une vidéo du groupe, en 2016, s’est déroulé dans des conditions de prédation et qu’il a été avilissant.

Bombargo a depuis déposé une poursuite pour diffamation contre Tiara Jackle. Ils réclament 800 000 $ après que cette dernière et deux autres femmes, dont une mineure, ont dit avoir été victimes de comportement inapproprié, non professionnel et sexualisé de la part de deux membres du groupe, Nathan Thoen and Anthony Thoen, ainsi que d’autres personnes impliquées dans le tournage de 2016.

Tiara Jackle a aussi allégué que la mineure a dû tourner des scènes dans lesquelles figurait un homme nu.

Dans leur requête en justice, les membres du groupe ont nié toutes ces allégations, qui n’ont pas été prouvées devant un tribunal.

Spectacles annulés

Mercredi, le Coors Event Centre a annoncé dans les médias sociaux la vente des billets du spectacle de Bombargo, ce qui a entraîné des douzaines de critiques négatives.

La musicienne Ava Janzen, dont le nom de scène est velours, dit que sa matinée est devenue plutôt émotionnelle quand elle a su que le groupe devait donnait ce spectacle. Sa décision d’annuler son propre spectacle prévu le 29 septembre a cependant été facile à prendre, dit-elle.

C’est émotionnel parce que, en tant qu’artiste et musicien, on aime jouer, on aime performer. Alors, perdre une occasion de donner un spectacle, c’est toujours regrettable, explique-t-elle.

Mais d’un autre côté, jouer dans un endroit où mon public et mes musiciens sont en sécurité, c'est ce qui compte le plus pour moi, ajoute-t-elle.

Quoi qu’il en soit, mon sens moral est ce qui compte le plus.

Les membres du groupe rock Too Soon Monsoon, qui ont aussi annoncé qu’ils ne joueront pas comme prévu le 19 septembre, ont été surpris que le Coors Event Centre accepte de louer la salle à Bombargo.

On devait aider à reconstruire la scène musicale de Saskatoon, mais on ne savait pas qu’on allait se retrouver à réchauffer une salle pour ces gars-là, a écrit le bassiste du groupe, Steve Adams, sur Instagram, jeudi.

Le groupe, écrit-il, est en paix avec sa décision, parce que ses membres ne veulent pas appuyer le Coors Event Centre et qu’ils compatissent avec les survivantes.

Bombargo n’a pas voulu commenter l’annulation des spectacles, mais a répété qu’il niait les allégations de Tiara Jackle.

CBC a tenté à plusieurs reprises d’obtenir une réaction du Coors Event Centre, en vain.

Cependant, dans un courriel envoyé à velours, le gérant de la salle écrit que Coors Event Centre est d’abord une salle à louer, et les choses peuvent devenir assez compliquées si on se met à choisir qui peut louer la salle. Nous n’avons pas personnellement programmé Bombargo, c’est Bombargo qui a réservé la salle et qui organise son propre événement.

Avec des informations de Yasmine Ghania

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !