•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un écrasement d’hydravion à Lac-Édouard en Haute-Mauricie fait un mort

Une pancarte de la pourvoirie La Seigneurie du Triton, où a eu lieu l'accident.

Un homme est décédé de ses blessures après un accident d'hydravion sur le territoire de Lac-Édouard.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Radio-Canada

Un septuagénaire est décédé de ses blessures après qu'un hydravion Piper Cub se soit écrasé vers 9 h 45 dimanche, à Lac-Édouard, au nord de La Tuque. L’accident serait survenu au décollage, et l’hydravion s’est retrouvé dans le boisé, près de la pourvoirie La Seigneurie du Triton.

Deux personnes se trouvaient à bord de l’appareil, d’après les informations de la Sûreté du Québec.

Le passager décédé s'était retrouvé prisonnier de l'avion avant d'être secouru par les pompiers. Ses blessures étaient assez importantes selon les autorités, qui l'avaient transporté dans un centre hospitalier de la région.

Le pilote, un homme dans la quarantaine, a pour sa part subi des blessures importantes et a reçu des soins dans un centre hospitalier du secteur. On ne craindrait pas pour sa vie.

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) est assisté de la division des crimes majeurs de la Sûreté du Québec dans l’enquête. Deux enquêteurs du BST seront sur place dès 8 h 30 lundi.

Ils vont recueillir des informations sur l'appareil, rencontrer le propriétaire de l'hydravion et faire une entrevue avec le pilote. Les enquêteurs tenteront également de savoir s'il y avait un plan de vol pour l'appareil.

Tout porte à croire qu'il s'agit d'un accident, selon les autorités.

Avec les informations de Pascale Langlois, de Sébastien St-Onge et de Marc-Antoine Bélanger

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.