•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nouveau Colisée de Trois-Rivières officiellement inauguré

Le maire Jean Lamarche coupe le ruban rouge.

Le maire Jean Lamarche inaugure le nouveau Colisée de Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada / Raphaëlle Drouin

Après des années de discussions et quelques retards dans les travaux, la Ville de Trois-Rivières a officiellement inauguré le nouveau Colisée dimanche matin en présence de plusieurs élus et de dignitaires.

Une cérémonie a précédé l’ouverture des portes aux personnes qui se sont procuré des billets pour visiter l’enceinte tout au long de la journée.

Les associations sportives locales commenceront leurs activités au nouveau Colisée à partir de lundi, alors que la saison des Lions de Trois-Rivières prendra son envol en octobre.

Le nouveau Colisée vu depuis un couloir qui mène à la patinoire.

Le nouveau Colisée pourra accueillir aussi des spectacles.

Photo : Radio-Canada / Yoann Dénécé

Le maire Jean Lamarche s’est dit très fier de la nouvelle infrastructure qui permettra d’offrir du hockey professionnel aux Trifluviens.

Pour Trois-Rivières, c’est la réponse à plusieurs objectifs, ce Colisée-là. Tout d’abord, ça vient répondre aux besoins des Trifluviens en favorisant la santé de notre population. Ça vient aussi soutenir la pratique des sports de glace. Ça vient aussi contribuer au développement économique de Trois-Rivières et, en tout dernier lieu, ça vient de permettre d’offrir chez nous du hockey professionnel, de grande qualité, a-t-il énuméré.

Un homme derrière un lutrin positionné en haut des marches du nouveau Colisée.

Le maire Jean Lamarche s'est adressé aux médias lors de la cérémonie d'inauguration du nouveau Colisée de Trois-Rivières, dimanche.

Photo : Radio-Canada / Raphaëlle Drouin

En conférence de presse, le président et chef de la direction des Lions, Mark Weightman, s’est souvenu du travail qu’il a accompli avec le Rocket de Laval et les Alouettes de Montréal.

Moi, j’ai eu l’occasion dans ma carrière de participer à quelques projets de construction de nouveaux stades ou réfections de stades ou d’arénas, des installations majeures, puis il n’y a rien de facile là-dedans. Il n’y a rien de simple, surtout quand il doit y avoir une convergence entre un édifice qui va bien servir à un niveau professionnel et bien servir au quotidien pour les besoins des citoyens, a souligné M. Weightman.

Plusieurs Trifluviens rencontrés sur place se sont montrés fiers et enthousiastes à l'idée d'assister aux matchs de leur équipe locale.

Le projet de plus de 60 millions de dollars a été majoritairement financé par la Ville de Trois-Rivières.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !