•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 11 Septembre commémoré à l’aéroport d’Halifax

En 2001, près d’une cinquantaine d’avions transportant environ 7000 personnes se posaient à Halifax.

Des avions en rang sur la piste, leurs ailes très près les unes des autres.

Des avions sur la piste de l'aéroport international d'Halifax le 11 septembre 2001. Ce jour-là, des dizaines d'avions transportant environ 7000 passagers ont été déroutés vers Halifax.

Photo : Aéroport international d'Halifax

Radio-Canada

Des commémorations ont eu lieu, samedi, dans les provinces de l’Atlantique afin de rappeler les attaques terroristes du 11 septembre 2001, survenues il y a 20 ans aux États-Unis.

À Terre-Neuve-et-Labrador, la petite ville de Gander a souligné cette triste journée où des milliers de voyageurs ont dû faire une escale forcée dans cette municipalité. De solides amitiés, qui subsistent deux décennies après, s’y sont tissées ce jour-là.

En Nouvelle-Écosse, une cérémonie a eu lieu à l’aéroport international Stanfield d’Halifax.

Une femme debout sur une estrade devant des gens assis sur des chaises, dans un grand hangar.

Joyce Carter (à gauche), présidente des installations aéroportuaires d'Halifax, prend la parole à l'aéroport Stanfield le 11 septembre 2021, au 20e anniversaire des attentats de 2001 aux États-Unis.

Photo : CBC

Le 11 septembre 2001, l’opération Ruban jaune s’est mise en branle au Canada après les attaques contre le World Trade Center, à New York. Plus de 200 avions commerciaux ont été redirigés vers des aéroports canadiens.

L’aéroport d’Halifax en a accueilli 47, plus que tout autre aéroport du pays. À Gander, ce sont 38 avions supplémentaires qui ont atterri.

Photo aérienne de dizaines d'avions posés près les uns des autres sur la piste.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

De nombreux avions immobilisés sur la piste de l'aéroport international d'Halifax, en Nouvelle-Écosse, le 11 septembre 2001.

Photo : Aéroport international d'Halifax

Ailleurs en Atlantique, l'aéroport de Saint-Jean de Terre-Neuve a accueilli 21 des avions redirigés, et une dizaine d'autres se sont posés à Moncton, au Nouveau-Brunswick, selon Nav Canada, le fournisseur de services de circulation aérienne au Canada.

À Terre-Neuve-et-Labrador, les aéroports de Deer Lake et de Stephenville ainsi que la base militaire de Goose Bay ont aussi été mis à contribution.

Environ 7000 personnes ont dû être hébergées à Halifax après les attentats. Si la plupart ont été dirigées vers des refuges, nombre d’entre elles ont été accueillies par des résidents de la capitale néo-écossaise, a rappelé samedi le consul adjoint des États-Unis à Halifax, Daniel Bingham-Pankratz.

Celui qui était consul à Halifax en septembre 2001, Mark Seibel, a remercié les Canadiens pour leur compassion et leur générosité après les attentats. M. Seibel a d’ailleurs assisté à la cérémonie de samedi, après avoir conduit de la Caroline du Nord jusqu’en Nouvelle-Écosse.

Joyce Carter parle au micro et un camion de pompiers est stationné derrière elle.

Joyce Carter, présidente des installations aéroportuaires d'Halifax, prend la parole à l'aéroport Stanfield le 11 septembre 2021, au 20e anniversaire des attentats de 2001 aux États-Unis.

Photo : Radio-Canada

Un moment de silence à la mémoire des victimes du 11 Septembre a ouvert la cérémonie de samedi à l’aéroport d’Halifax.

La présidente des installations aéroportuaires, Joyce Carter, a rappelé que les Haligoniens avaient ouvert leurs coeurs et leurs foyers, et joué un rôle de soutien important pour les milliers de voyageurs et membres d’équipage de partout dans le monde qui se sont posés à Halifax ce mardi de septembre, il y a 20 ans.

Condoleezza Rice parle et lève la main droite devant une photo aérienne des avions immobilisés sur la piste de l'aéroport d'Halifax.

La secrétaire d'État américaine Condoleezza Rice participe à une cérémonie à Halifax, en Nouvelle-Écosse, le 11 septembre 2006. Derrière elle, une photo des avions immobilisés à l'aéroport d'Halifax le 11 septembre 2001.

Photo : Reuters / Paul Darrow

Le rôle des Canadiens et des aéroports du pays est régulièrement souligné lorsque sont évoqués les attentats du 11 Septembre.

Le président des États-Unis George W. Bush avait remercié les Canadiens lors d’une visite à Halifax à l'automne 2004. En 2006, la secrétaire d’État américaine Condoleezza Rice avait participé à une cérémonie à Halifax soulignant les cinq années écoulées depuis les attaques.

La compagnie aérienne Lufthansa a baptisé un Airbus en l’honneur des villes d’Halifax et de Gander, en remerciement de leur hospitalité en septembre 2001.

Avec des renseignements de Paul Légère et de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !