•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il ferme son entreprise pendant une semaine pour donner une pause à ses employés

Rob Stodola, un restaurateur de Kamloops, veut qu’ils puissent prendre soin de leur santé mentale

Rob Stodola, devant le restaurant Senor Froggy de Kamloops.

Rob Stodola, qui possède deux restaurants mexicains à Kamloops, a décidé d'offrir une semaine de congé payé à ses quelque 40 employés.

Photo : Jenifer Norwell/CBC News

Radio-Canada

Pour souligner les défis auxquels ont fait face les employés dans le secteur de la restauration ces derniers mois, un entrepreneur de Kamloops, en Colombie-Britannique, a décidé de prendre les grands moyens en fermant ses portes, le temps que ses employés prennent une pause.

Rob Stodola, propriétaire de la chaîne de cuisine mexicaine Senor Froggy, leur offre une semaine de congé payé pour se reposer et se ressourcer, à partir du 13 septembre.

Soyons réalistes, cette année a été difficile, dit le propriétaire, qui possède deux restaurants à Kamloops.

Selon Rob Stodola, plusieurs événements ont contribué à augmenter le niveau d'anxiété chez ses employés depuis le printemps 2020. L’entrepreneur fait non seulement référence à la COVID-19, mais aussi à la récente découverte de restes humains sur le site de l'ancien pensionnat autochtone de Kamloops, à la vague de chaleur mortelle qu’a connue la province ainsi qu’à la saison des feux de forêt dans l’intérieur de la Colombie-Britannique.

Sans employés, sans personnel, nous ne pouvons pas fonctionner, et ils ont été incroyables, déclare Rob Stodola, qui compte une quarantaine d’employés.

Un coup de pouce apprécié

Jennifer McEwen est gérante du restaurant Senor Froggy sur la rive nord de Kamloops. Elle y travaille après avoir perdu son emploi dans le commerce de détail en 2020.

Pour l’employée, cette pause est la bienvenue. C’est aussi une reconnaissance des efforts déployés par le personnel avec la pandémie pour respecter les protocoles sanitaires.

Jennifer McEwen regarde son patron, Rob Stodola, laver des tomates

Jennifer McEwen, qui gère un emplacement de Senor Froggy à Kamloops, a dû s'adapter aux mesures sanitaires en évolution constante, sous la supervision de son patron, Rob Stodola (à droite), qui a décidé d'offrir une semaine de congé payé à tous ses employés.

Photo : Jenifer Norwell/CBC News

Nous ne fermons pas parce que nous ne pouvons pas gérer les restrictions sanitaires, nous fermons parce que nous les avons gérées, dit-elle.

Pour Kimberlee Bryson, dont le fils est pompier et a combattu les feux de forêt, et dont la fille travaille dans le secteur hospitalier, il s’agit là d’un cadeau inestimable. Vous ne pouvez pas mettre de valeur là-dessus, dit-elle.

Visage de Kimberlee Bryson portant un masque dans son restaurant.

Kimberlee Bryson affirme qu'avoir du temps libre pour se reposer et se ressourcer tout en étant payée est inestimable.

Photo : Jenifer Norwell/CBC News

Les deux restaurants rouvriront leurs portes le 21 septembre prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !