•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des enfants heureux à l’école de la forêt

Grâce aux programmes d’apprentissage en plein air, la forêt fait office de salle de classe, même en hiver.

Deux adultes sont assises avec des enfants dans une forêt en automne.

Dane le cadre du programme Forest School de l’organisme FortWhyte Alive à Winnipeg, les enfants troquent la salle de classe pour la forêt.

Photo : Gracieuseté FortWhyte Alive

Radio-Canada

Un documentaire réalisé par une maison de production de Winnipeg montre qu’il est possible de troquer la salle de classe pour la forêt, même pendant l’hiver manitobain.

Le documentaire explore le programme Forest School de l’organisme FortWhyte Alive à Winnipeg, ainsi que des initiatives semblables d'établissements qui proposent aux élèves de faire la classe en plein air, toute l’année scolaire.

De septembre à juin, enseignants et élèves sont dehors, même pendant l’hiver pourtant assez glacial de Winnipeg.

Le principe? L’apprentissage est mené et initié par les enfants, explique Kim Crockett, qui s’occupe du programme Forest School au FortWhyte Alive. Les adultes sont des facilitateurs, alors que la nature fournit l’environnement et l’inspiration pour les apprentissages.

Kim Crockett précise que les enfants sont dehors toute la journée, sauf si le mercure descend trop bas en hiver, auquel cas ils rentrent pour se réchauffer.

Des enfants grimpent dans une structure faite de branches d'arbres.

Le programme d'école en milieu forestier du FortWhyte Alive, lancé en 1996 en tant que projet pilote, a été le premier du genre au Manitoba.

Photo : gracieuseté FortWhyte Alive

Ce programme s’inspire d’une approche européenne qui existe depuis plus de 50 ans. Le documentaire Forest School, lui, explore les divers aspects du concept en s’attardant sur les enseignants, les enfants et leurs parents.

La Dr Melanie Morris et le Dr Jon McGavock ont inscrit leur fils Van au programme du FortWhyte Alive. Ils étaient nerveux le premier jour d’école de leur fils, racontent-ils, mais ont été rassurés par l’accueil chaleureux de l’équipe.

Melanie Morris raconte que quand son fils est allé suspendre son manteau et son sac à dos, le crochet était installé sur un arbre. Et je me suis dit, mais c’est fantastique!

L’académie Beaver Creek, une école privée de la maternelle à la 6e année, a aussi adopté, en partie, l'enseignement en plein air. La directrice, Bethany Beaudry, a suivi un cours de l’organisme Child and Nature Alliance of Canada destiné aux professionnels intéressés par les écoles en milieu naturel et en forêt. Son école mêle l’enseignement du programme normal aux apprentissages en plein air.

Nous suivons le programme scolaire, explique-t-elle, mais nous pouvons aussi présenter aux enfants cette toute nouvelle façon d’envisager les apprentissages. Nous pouvons montrer que tout en élargissant cet apprentissage, les enfants vont continuer d’apprendre à lire. Ils vont apprendre à écrire. Ils vont apprendre de nouvelles façons de faire les mathématiques. Ils vont apprendre tout ça, ce ne sont pas des cases séparées.

Joanna Braun fait l’école à la maison pour ses trois enfants. Elle se demandait comment elle allait gérer les différents programmes liés aux âges de ses enfants tout en enseignant à la maison.

Elle raconte qu’un jour, son enfant de deux ans a voulu jouer dehors. Elle a pensé que ce serait une bonne approche pour l’enseignement.

Le documentaire de CBC la suit au moment où elle fait une tournée des espaces d’apprentissage extérieur du FortWhyte Alive et rencontre les enseignants, pour mieux cerner ses attentes relativement à ce programme.

À Pinawa, une petite ville située 114 km à l’est de Winnipeg, l’école primaire F.W. Gilbert a elle aussi adopté un programme en plein air, à la suggestion d’une enseignante de maternelle, Michelle Long. Cette dernière explique qu'elle s’intéressait au concept des écoles en forêt parce qu’elles permettent de brancher les élèves au monde réel.

Le concept est de plus en plus populaire. L’école en milieu forestier du FortWhyte Alive a ouvert en 1996 en tant que projet pilote et, depuis, cette idée s’est implantée dans plusieurs autres endroits de la province.

Le documentaire Forest School sera diffusé (en anglais) sur les ondes de CBC le 11 septembre à 19 h.

Avec les informations de Renée Lilley, CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !