•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La nouvelle caserne de pompiers de Mont-Joli est inaugurée

Un camion de pompiers de Mont-Joli.

La caserne 31 de Mont-Joli dispose d’équipements spécialisés lui permettant de respecter les nouvelles normes.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Alice Proulx

En activité depuis plus d'un an, la caserne 31 de Mont-Joli a été inaugurée samedi.

Ce nouveau bâtiment remplace la précédente caserne, bâtie en 1982, afin de mieux répondre aux normes de sécurité actuelles.

C’est le jour et la nuit. Là-bas, ça devenait dangereux, mais ici ce n’est pas comparable grâce à la nouvelle technologie. J’en suis très fier. Je vais finir ma carrière dans une belle caserne, lance Maurice Dubé, un pompier volontaire depuis 1994.

L'ancienne caserne de pompiers de Mont-Joli.

L'ancienne caserne de pompier était annexée à l'hôtel de ville de Mont-Joli.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

C’est une très belle construction. Dans l’ancienne caserne, on était très coincés entre les camions.

Une citation de :Un pompier de la caserne 31

Avec les nouvelles normes en décontamination, on avait besoin d’équipements spécialisés qu’on n’avait pas à notre ancienne caserne. Ici, on a des laveuses à habit de combat, des douches pour la désinfection, on a beaucoup de place pour travailler, on a des salles de conférence, des salles de classe qui facilitent notre travail, explique le chef de division en opération et prévention et directeur par intérim de la caserne, Serge Richard.

Un pompier devant un camion.

Serge Richard est le directeur par intérim de la caserne 31.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

La nouvelle caserne regroupe 22 pompiers et deux cadres qui desservent les municipalités de Sainte-Flavie et de Saint-Joseph-de- Lepage.

Ça a changé la vie des pompiers.

Une citation de :Serge Richard, chef de division

Les pompiers, c’est une grosse famille et ils ont toujours aimé s’approprier leur caserne. C’est leur petite maison. D’avoir une infrastructure comme ça pour nos pompiers, c’est leur bébé, ils sont fiers de leur caserne, fiers de venir travailler et ils sont encouragés avec ça, ajoute le chef.

Des pompiers dans une caserne.

Les pompiers étaient présents lors de l'inauguration samedi.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

M. Richard soutient aussi que puisque la nouvelle caserne se trouve au centre-ville, l'accès aux pompiers est plus rapide lors d'une intervention.

Une caserne qui ne coûtera pas plus cher aux citoyens

Le projet a nécessité un investissement de 2,6 millions de dollars de la part de la Ville qui a bénéficié d’une contribution financière de 1,8 million de dollars de la part du gouvernement du Québec dans le cadre du programme Réfection et construction des infrastructures municipales (RECIM).

Avec la subvention du gouvernement du Québec, ça nous a permis de financer pratiquement les deux tiers de cet investissement-là. En ce qui concerne la partie qui reste, ça va se financer à partir des taxes normales des villes de Mont-Joli, de Sainte-Flavie et de Saint-Joseph-de- Lepage. Ce n’est pas de l’argent supplémentaire qu’on va demander aux citoyens, ça faisait partie du budget annuel de nos organisations municipales, affirme le maire de Mont-Joli, Martin Soucy.

Le maire de Mont-Joli, Martin Soucy.

Le maire de Mont-Joli, Martin Soucy (archives)

Photo : Radio-Canada / Julie Tremblay

En plus d'être moderne et sécuritaire, la caserne 31 est, selon lui, plus attractive pour les pompiers en devenir et permettra ainsi de favoriser le maintien et la rétention de main-d'œuvre.

Les pompiers défendent la population, le patrimoine bâti et sauvent des vies. Il était important de leur donner un équipement répondant aux normes et aux standards d’aujourd’hui.

Une citation de :Martin Soucy, maire de Mont-Joli
La caserne 31 de Mont-Joli.

La caserne 31 de Mont-Joli.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

La caserne, qui possède maintenant cinq portes de garage pour les camions, est d'une superficie de 720 mètres carrés.

Avec les informations de Fabienne Tercaefs

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !