•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dépistage de la COVID-19 : un Albertain accusé de voies de fait à l’Île-du-Prince-Édouard

La tour de contrôle de l'aéroport photographié par le hublot d'un avion.

L'aéroport de Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard, en 2020.

Photo : CBC / Jane Robertson

Radio-Canada

Un Albertain de 35 ans est accusé de voies de fait après un incident qui se serait produit dans la nuit de jeudi à vendredi à l’aéroport de Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard.

Vers 1 h 30 jeudi, le voyageur, qui venait de descendre d’un avion, aurait apparemment poussé une travailleuse de la santé et refusé de s’arrêter au lieu de dépistage de la COVID-19 par lequel les passagers doivent passer avant de quitter l’aéroport.

L’homme, qui est de Bellevue, en Alberta, et la femme de 41 ans qui l’accompagnait ont été localisés par la police.

Ils ont tous deux reçu une amende de 1050 $ pour avoir contrevenu à la Loi sur la santé publique.

L’homme a été libéré sous condition et devra comparaître en cour provinciale de l’Île-du-Prince-Édouard à une date ultérieure pour répondre à l’accusation de voies de fait.

Selon les plus récentes directives de la santé publique (Nouvelle fenêtre), les voyageurs arrivant à l'Île-du-Prince-Édouard en provenance d'une province hors de la zone atlantique doivent subir un test de dépistage de la COVID-19 à l'aéroport. La quarantaine n'est pas requise pour les voyageurs doublement vaccinés.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.