•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Pont aérien » humanitaire entre l’Afghanistan et les Émirats

Un avion des Émirats arabes unis à l'aéroport de Kaboul.

Un avion transportant des caisses d'aide en provenance des Émirats arabes unis à l'aéroport de Kaboul, le 11 septembre 2021.

Photo : Getty Images / KARIM SAHIB

Agence France-Presse

Les Émirats arabes unis ont mis en place un « pont aérien » pour acheminer de l'aide humanitaire en Afghanistan en raison de la crise qui a suivi la prise du pouvoir par les talibans, a indiqué samedi à l'Agence France-Presse (AFP) un responsable de l'aéroport de Kaboul.

Comme d'autres riches États du Golfe, proches alliés des États-Unis, les Émirats ont servi de zones de transit pour les vols d'évacuation des étrangers et des Afghans qui tentent de fuir l'Afghanistan depuis le retour des talibans le 15 août.

Depuis le 3 septembre, le gouvernement émirati a activé un pont aérien pour l'aide humanitaire, a déclaré à l'AFP Ibrahim Moarafi, directeur régional de l'entreprise GAAC, basée aux Émirats et chargée de gérer les activités de l'aéroport de Kaboul.

Depuis ce jour et jusqu'à présent, nous avons reçu et géré 11 vols presque quotidiennement, soit 255 tonnes d'aide médicale et de produits alimentaires.

Une citation de :Ibrahim Moarafi, directeur régional de l'entreprise GAAC

Samedi, deux avions en provenance des Émirats ont déchargé des dizaines de cartons d'aide contenant de la viande, du lait en poudre, de l'huile et des fournitures médicales.

Des caisses d'aide en provenance des Émirats arabes unis sur le tarmac de l'aéroport de Kaboul.

Des caisses contenant de l'aide en provenance des Émirats arabes unis sur le tarmac après leur arrivée à l'aéroport de Kaboul, le 11 septembre 2021.

Photo : Getty Images / KARIM SAHIB

Plus des deux tiers des 120 000 Afghans et étrangers qui ont fui l'Afghanistan sur des vols d'évacuation ont atterri aux Émirats et au Qatar avant de se rendre vers leur destination finale.

Les Émirats sont l'un des rares pays à avoir reconnu le pouvoir des talibans entre 1996 et 2001. Ces derniers ont été chassés par l'invasion des États-Unis et leurs alliés après les attentats du 11 Septembre, fomentés depuis l'Afghanistan.

Les Émirats accueillent actuellement l'ex-président afghan, Ashraf Ghani, qui a fui son pays après la prise de pouvoir par les talibans.

L'aéroport de Kaboul devrait recevoir lundi le premier vol international depuis qu'il est contrôlé par les talibans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !