•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ryan Meili critique la gestion de la pandémie par le gouvernement

La bouche au micro, Ryan Meili répond aux questions.

Ryan Meili estime qu’il n’y a pas de mesures sérieuses de santé publique mises en place par le gouvernement.

Photo : La Presse canadienne / Mark Taylor

Radio-Canada

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) de la Saskatchewan accuse le premier ministre d’avoir choisir d’en « faire le moins possible » dans la gestion de la pandémie.

Ryan Meili estime qu’il n’y a pas de mesures sérieuses de santé publique mises en place, y compris celles qui ont été annoncées aujourd’hui. Si la province réinstaure l'auto-isolement des personnes infectées, elle n'impose pas le masque ni la vaccination obligatoire.

Ryan Meili dit aussi constater un sentiment de désespoir chez les médecins, les infirmières et l’ensemble des travailleurs de la santé de la province.

Il réagissait, vendredi, au discours du premier ministre Scott Moe, qui a annoncé le retour de certaines mesures pour lutter contre la pandémie.

Selon le chef de l’opposition, le gouvernement a choisi de ne pas venir à la défense du personnel de la santé. Il parle d’un gouvernement qui ne garde pas les gens en bonne santé et accuse Scott Moe de laisser les gens mourir alors qu’il a d'autres options.

Les enfants sont à risque

Ryan Meili estime que le nombre record de nouveaux cas annoncés vendredi s'explique par l'augmentation du nombre d’enfants touchés, puisque les enfants, qui ne peuvent pas être vaccinés, sont à risque de contracter le variant Delta de la COVID-19 en particulier.

Ryan Meili affirme que Scott Moe est irresponsable parce qu’il permet que les enfants soient malades. Il n'y a pas de mots pour ce niveau d'irresponsabilité, déclare le chef du NPD.

Appel à la vaccination

Les deux partis politiques sont d’accord sur un point : il faut que la population se fasse vacciner. Ryan Meili lance un appel aux Saskatchewanais. Ceci est une crise et vous pouvez faire partie de la solution, déclare-t-il.

Ryan Meili a également affirmé que la situation de la province est peu reluisante sur le plan de la vaccination. Nous sommes bons derniers en matière de vaccination, déplore-t-il.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !