•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fraude envers les aînés : deux suspectes arrêtées par la police de Trois-Rivières

Une personne aînée fouille dans un porte-monnaie vide.

Le stratagème consiste à demande de l'argent aux grands-parents pour faire libérer leur petits-fils, selon la police de Trois-Rivières.

Photo : iStock

Radio-Canada

Deux femmes âgées de 20 et 22 ans ont été arrêtées jeudi par la police de Trois-Rivières en lien avec des fraudes de type arnaque des grands-parents. C’est une femme à qui elles auraient tenté de soutirer de l’argent qui a averti les autorités et permis leur arrestation.

Le service de police de Trois-Rivières a récemment mis en garde le public contre un stratagème bien précis : des fraudeurs interpellent des aînés en leur disant que leur petit-fils est en détention et qu’ils ont besoin d’une somme d’argent liquide, entre 1000 $ et 20 000 $. pour le libérer. Lorsque la victime était en possession de la somme requise, un présumé enquêteur se présentait à la résidence et récupérait la somme en mentionnant que le petit fils serait libéré sous peu, indique le corps policier.

Jeudi après-midi, une Trifluvienne aurait été approchée par des personnes relatant le même genre d’histoire. Soupçonnant une fraude, la femme a contacté sa famille pour s’assurer que personne n’avait été arrêté et a ensuite alerté les policiers.

Les policiers ont amorcé une surveillance des lieux et ont procédé à l’arrestation de deux suspectes originaires de la région de Laval, qui allaient détrousser la victime d’une somme de 2500 $, indique le service de police de Trois-Rivières.

D'autres victimes?

La jeune femme de 22 ans a été libérée avec des conditions à respecter et une promesse de comparaître à une date ultérieure.

Sa présumée complice âgée de 20 ans restera quant à elle en détention en attendant la suite des procédures. Hajar Benbouhoud [...] est déjà accusée dans un dossier similaire dans la région de Terrebonne, précise la police.

Le service de police de Trois-Rivières a d’ailleurs décidé de divulguer sa photo. Il soupçonne qu’elle ait pu faire d’autres victimes dans la ville et invite la population à contacter la police si tel est le cas.

Le visage de la jeune femme.

Hajar Benbouhoud, 20 ans, pourrait avoir commis des fraudes à Trois-Rivières ces derniers temps, selon le service de police de la Ville.

Photo : Service de police de Trois-Rivières

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !