•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ouragan Larry provoque plus de peur que de mal dans l’est de Terre-Neuve

Un bâtiment en brique dont le toit est affaissé comme un morceau de tissu.

L'ouragan Larry a soulevé le toit de l'école élémentaire Mary Queen of Peace à Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada / John Gushue/CBC

Radio-Canada

Des équipes sont à pied d'oeuvre à Terre-Neuve samedi pour nettoyer et réparer les dégâts dans le sillage de l'ouragan Larry.

L'ouragan Larry a touché terre à l'est de Terre-Neuve samedi à 1 h 30, sous la forme d'une tempête de catégorie 1. Ce qui a provoqué des pannes d'électricité à Saint Jean et dans les environs, et ce, dans un bref épisode de vents violents, de pluies torrentielles et d'une onde de tempête d'une ampleur inattendue.

Le toit d'une école est effondré sur le stationnement.

Le toit d'une école a été arraché à Saint John. Plusieurs maisons ont également subi des dommages structurels.

Photo : Radio-Canada

Les avertissements d'ouragan qui étaient en vigueur pour la péninsule d'Avalon ont été levés vers 5 heures samedi. Cependant, des avertissements de vent et de pluie demeurent toujours en vigueur pour certaines zones.

La tempête a atteint des vents maximums soutenus de 120 km/h dans la nuit de vendredi, avec des rafales dépassant les 180 km/h dans les zones exposées au sud, incluant les secteurs montagneux.

En milieu de journée, environ 30 000 clients demeurent privés d'électricité dans le sud-est de la province. Plus tôt en matinée, il y en avait deux fois plus.

Un panneau de signalisation d'arrêt est renversé sur le côté dans une rue de Saint Jean.

Les vents ont causé des débris à Saint Jean.

Photo : Radio-Canada

Le Royal Newfoundland Constabulary (RNC) et la ville de Saint-Jean demandent au public de ne pas circuler sur les routes, afin de minimiser les risques pour la sécurité publique en raison des lignes électriques et des débris.

Metrobus Transit suit l’avis de la RNC. Les autobus ne commenceront à circuler que lorsque l'avertissement de ne pas circuler sera levé. Metrobus fournira une mise à jour lorsque le service reprendra.

Les eaux d'Argentia : 1,5 mètre plus hautes que la normale

Selon le dernier bulletin d'information sur les cyclones tropicaux d'Environnement Canada, une onde de tempête importante est survenue dans certaines parties de la péninsule de Burin et d'Avalon.

D’après la jauge de marée d'Argentia, le niveau d'eau maximum était d'environ 1,5 mètre de plus que celui observé lors d'une marée haute normale.

Un pompier dans un escalier en hauteur répare un lampadaire.

Au plus fort de la tempête, deux maisons ont été évacuées pendant une courte période, selon le chef pompier de Marystown, Justin Bolt.

Photo : Radio-Canada

Le chef pompier Justin Bolt a expliqué que les résidents des deux maisons évacuées sont sains et saufs. L’évacuation a eu lieu en raison des inquiétudes liées à la tempête et aux marées hautes.

La pluie a été de courte durée, mais intense, avec environ 30 millimètres tombés en un très court laps de temps.

Le ministère des Transports et de l'Infrastructure de Terre-Neuve-et-Labrador demande aux automobilistes d'éviter le secteur de la route 90 près de Saint-Vincent. Un tronçon de cette route a été endommagé pendant la nuit et demeure inondé samedi matin.

On prévoit que les niveaux d'eau demeureront élevés samedi. Il est recommandé aux résidents d'éviter des s'approcher des côtes tout au long de la journée.

Les vents diminuent

À l'heure actuelle, Larry s'éloigne rapidement de Terre-Neuve. Les vents se déplacent vers le nord-est à une vitesse de 78 km/h.

La tente de spectacle près du lac Quidi Vidi, en place pour le festival de concerts Iceberg Alley, a également subi des dommages importants.

La tente de spectacle près du lac Quidi Vidi, en place pour le festival de concerts Iceberg Alley, est renversée.

Iceberg Alley a annulé son concert April Wine prévu vendredi soir en raison de la tempête.

Photo : Radio-Canada

Newfoundland Power aura toute sa main-d'œuvre disponible pour réparer les dommages samedi. Les citoyens sont priés de rester chez eux afin que les équipes puissent accéder facilement aux zones endommagées.

Ryan Snoddon estime que les vents continueront à souffler en rafales entre 70 et 80 km/h pendant la matinée dans les parties est et nord-est de l'île, avant de s'atténuer pendant l'après-midi pour atteindre des rafales de 60 à 70 km/h.

Selon ce météorologue, les vents continueront de faiblir ce soir et cette nuit. Les prévisions sont bonnes pour dimanche.

Environnement

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !