•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des pompiers forestiers de la Côte-Nord en renfort dans l’État de Washington

Gros plan sur l'écusson de la SOPFEU sur l'épaule d'un pompier.

Neuf pompiers forestiers de la Côte-Nord sont présentement dans l'État de Washington (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’été relativement tranquille en feux de forêt dans la province a permis à la Société de la protection des forêts contre le feu (SOPFEU) de prêter ses pompiers plus qu’à l’habitude. Cette année record en matière de prêts de ressource n’est pas terminée, 37 pompiers forestiers québécois sont présentement dans l’État de Washington, dont neuf proviennent de la Côte-Nord. 

Parti pour 14 jours, ce contingent québécois prêtera main-forte aux équipes locales, explique l’agente à la prévention et aux communications de la SOPFEU, Isabelle Gariépy, lors de son passage à l'émission Bonjour la Côte vendredi matin.

Ils vont s’assurer de faire des coupe-feu pour contenir l’incendie sur lequel ils seront assignés, précise-t-elle.

On voit une femme qui porte un casque de sécurité et un vêtement de sécurité. Elle se trouve sur les lieux d'un incendie de forêt. Au loin, on aperçoit les arbres calcinés d'une forêt.

Isabelle Gariépy est agente à la prévention et à l'information pour la SOPFEU (archives).

Photo : Radio-Canada

Malgré une saison des feux hâtive en mai, où la Côte-Nord a connu 14 feux de forêt, le reste de la saison estivale s’est avérée plutôt calme.

En moyenne, quatre feux de forêt se déclenchent habituellement au mois de mai dans la région.

Un printemps très hâtif, mais après ça, ça s’est quand même calmé. On a eu plus d’humidité au Québec, ça a permis d’avoir une saison plus relax pendant la période estivale. On avait donc le temps d’envoyer des gens. On fait toujours une vérification météo avant d’envoyer des gens, et là, on a pu le faire, relate Mme Gariépy.

Si la région a partagé ses effectifs avec les États-Unis et d’autres provinces, la porte-parole de la SOPFEU rappelle que la Côte-Nord a également bénéficié de l’aide de pompiers de l’extérieur cette année.

Au mois de mai, des pompiers forestiers de la Colombie-Britannique et du Nouveau-Brunswick sont venus prêter main-forte près de Baie-Comeau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !