•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le groupe Laroche répond aux préoccupations des citoyens à Saint-Élie

Une carte du projet potentiel du Parc d'affaires.

Le Groupe Laroche prévoit un projet de « Parc d'affaires » aux abords de l'autoroute 10-55, à Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada / Facebook/Groupe Laroche

Radio-Canada

Le Groupe Laroche va apporter des modifications à son projet de parc d’affaires de Sherbrooke dans le quartier Saint-Élie afin de répondre aux préoccupations des citoyens.

L’entreprise veut implanter un pôle commercial et industriel près de la sortie de l’autoroute 10-55 qui donne accès à la route 220.

Le projet révisé vise à favoriser une meilleure cohabitation avec le voisinage, à atténuer le bruit et limiter l’impact des îlots de chaleur.

 Le vice-président du Groupe Laroche, Éric Laroche, explique que la démarche citoyenne vaut la peine même si les aménagements proposés coûtent plus cher en bout de piste.

Éric Laroche, vice-président du Groupe Laroche

Éric Laroche, vice-président du Groupe Laroche

Photo : Radio-Canada

C’était une démarche nouvelle d'aller consulter les gens, mais nous sommes rendus là. Nous les avons écoutés et nous avons été en mesure de bonifier le projet. Il y avait certaines mauvaises compréhensions du projet. Il faut innover dans le processus et impliquer le citoyen. Il faut dialoguer tout le monde ensemble, croit Éric Laroche.

Les quais de chargement des commerces près des zones tampons seront notamment modifiés pour atténuer le bruit.

Il y avait aussi des préoccupations pour la sécurité. Nous allons nous assurer qu'une clôture opaque soit mise en place sur la zone tampon pour assurer la sécurité des enfants, indique Éric Laroche au micro de l’émission Par ici l’info.

Concernant les préoccupations concernant les îlots de chaleur, Éric Laroche rappelle que l’urbanisme a évolué.

L’urbanisme a évolué. Nous avons présenté notre vision de 2021. Beaucoup d'espaces verts seront aménagés. Dix à quinze pour cent du projet sera conservé en espaces verts. Nous nous sommes engagés à planter des arbres en bordure de l'autoroute. Nous avons demandé aux commerçants de mettre des toitures en matière non réfléchissante, signale M. Laroche.

Un carrefour giratoire sera aménagé à la sortie de l’autoroute 10-55 en direction de Magog.

Nous voulons éviter la congestion sur le chemin de Saint-Élie. Le sentier de motoneiges sera déplacé et sera ainsi éloigné des maisons, indique Éric Laroche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !