•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un club de golf fermé jusqu’à nouvel ordre en raison d'un incendie majeur

Des flammes dans le noir.

Le chalet du club de golf Le Grand Vallon a été littéralement rasé par les flammes.

Photo : Radio-Canada / Steve Jolicoeur

Les pompiers de la grande région de Québec ont été très occupés la nuit dernière, alors que deux incendies sont survenus dans un court laps de temps, dont un majeur au pied du mont Sainte-Anne.

Le chalet principal du club de golf Le Grand Vallon a été littéralement rasé par les flammes vers 3 h, à Beaupré.

Devant l'ampleur du brasier, l'intervention des pompiers de cette municipalité ainsi que ceux de Saint-Ferréol-les-Neiges n'a pas permis de sauver quoique ce soit de la bâtisse.

Seuls des dommages matériels sont cependant à déplorer au lendemain du sinistre. Les causes de l'incendie demeurent inconnues, rapporte la direction dans un communiqué.

Nous remercions chaleureusement l’ensemble des intervenants et des premiers répondants. C’est avec tristesse que nous commencerons à établir dans les prochaines heures le bilan des pertes, affirme Maxime Cretin, Vice-Président et Directeur Général chez Station Mont-Sainte-Anne, entreprise propriétaire du golf Le Grand Vallon.

Le Club de golf est par ailleurs fermé jusqu'à nouvel ordre et la direction planche sur différents scénarios quant à la reprise des activités

Un bon samaritain à Vanier

Un peu plus tard, un autre incendie a éclaté dans un duplex du secteur Vanier, à l'intersection du boulevard Père-Lelièvre et de la rue Chabot.

De la fumée s'échappait du bâtiment vers 4 h 30, selon un voisin qui a contacté les autorités.

Ce bon samaritain s'est lui-même rendu sur place pour prévenir les résidents du duplex du danger qui les guettait.

Incapable de cogner à la porte du logement supérieur, où les flammes ont pris naissance, le voisin a utilisé un boyau d'arrosage de jardin pour rabattre les flammes jusqu'à l'arrivée d'un policier, qui a utilisé la même stratégie.

Des pompiers en uniforme discutent

Une cinquantaine de pompiers ont combattu les flammes à Vanier.

Photo : Radio-Canada / Hadi Hassin

Brûlé et incommodé par la fumée

Ce policier a procédé à l'évacuation de l'occupant du logement supérieur avant l'arrivée des pompiers. Ce dernier a subi des brûlures légères en plus d'être incommodé par la fumée.

Les deux résidents de l'autre logement situé au rez-de-chaussée n'ont subi aucune blessure, mais ont été pris en charge par la Croix-Rouge.

Une cinquantaine de pompiers de Québec ont combattu cet incendie durant près d'une heure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !