•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Conservatoire royal de musique de Toronto honore Oscar Peterson

Oscar Peterson s'adresse aux spectateurs lors d'une soirée hommage à Jean Chrétien en 2003.

Oscar Peterson lors d'une soirée hommage à Jean Chrétien en 2003.

Photo : La Presse canadienne / TOM HANSON

La Presse canadienne

Le Conservatoire royal de musique de Toronto rend hommage au pianiste de jazz canadien Oscar Peterson en renommant son école communautaire en l'honneur de son ancien élève, né à Montréal.

Le Conservatoire indique que l'école lancera également à l'automne 2022 le programme Oscar Peterson, doté de bourses offrant des cours de musique gratuits aux jeunes qui n'y ont pas nécessairement accès.

Oscar Peterson, né à Montréal, est largement considéré comme l'un des plus grands pianistes de jazz de sa génération.

Il avait commencé sa formation musicale au programme de certificat du Conservatoire royal de Toronto.

Il est mort d'une insuffisance rénale en 2007, à l'âge de 82 ans, après une brillante carrière ponctuée de plusieurs prix Juno et d'une intronisation au Panthéon de la musique canadienne. Il avait reçu en 1997 un prix Grammy, aux États-Unis, pour l'ensemble de sa carrière.

Son épouse, Kelly Peterson, a déclaré jeudi dans un communiqué que le changement de nom de l'école aurait beaucoup touché Oscar.

Il était convaincu que la formation musicale est extrêmement importante pour tous, que l'on ait ou non l'intention de poursuivre une carrière, et que sa formation en musique classique lui avait donné ses bases techniques.

C'est la deuxième fois que le Conservatoire royal de musique nomme l'une de ses écoles en l'honneur d'un de ses anciens étudiants. Son école professionnelle a été rebaptisée Glenn Gould School en 1997.

Il y a une dizaine de jours, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a annoncé qu'une place Oscar-Peterson serait aménagée au centre-ville, sur l'avenue McGill-College, entre la rue Sainte-Catherine et le boulevard de Maisonneuve.

On avait déjà donné son nom à un parc de la Petite-Bourgogne, quartier du sud-ouest de Montréal où le musicien était né, en 1925.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !