•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean-Paul Jeannotte, premier directeur artistique de l’Opéra de Montréal, s’est éteint

L'homme porte un complet et est entouré d'un orchestre.

Le ténor Jean-Paul Jeannotte en 1961.

Photo : Radio-Canada / André Le Coz

Radio-Canada

Le ténor québécois Jean-Paul Jeannotte, qui a été le premier directeur artistique de l’Opéra de Montréal, est décédé à l’âge de 95 ans.

Son décès a été confirmé par Olivier Godin, un pianiste et ami du ténor. Jean-Paul était un homme d’une classe et d’une élégance inégalables, d’une culture extraordinaire. Il se disait musicien avant d’être chanteur. Il avait pour moi une affection et une immense générosité, a-t-il écrit sur Facebook jeudi.

Après des études en chant à Montréal, Jean-Paul Jeannotte déménage à Paris en 1947, à l’âge de 21 ans, afin de poursuivre sa formation. Il gagne rapidement une solide réputation et participe à plusieurs tournées dans l'Hexagone.

Photo en noir et blanc du ténor, vêtu d'un déguisement orné de flammes et portant une perruque en forme de flammes, marche au milieu d'un décor de village.

Le ténor interprétant le diable à l'émission « L'heure du concert » en 1955.

Photo : Radio-Canada / Henri Paul

De retour au Québec, l’artiste continue d’accumuler les rôles tout en multipliant ses implications. Il est notamment professeur à l’Université Laval et président de l’Union des artistes dans les années 1960 et 1970.

En 1961, au plus fort de la guerre froide, le ténor fait une tournée de l’Europe et de l’URSS avec la pianiste Jeanne Landry. Leur interprétation de L’heure exquise, du compositeur Reynaldo Hahn, est accessible sur YouTube.

En 1980, Jean-Paul Jeannotte devient le premier directeur artistique de l’Opéra de Montréal, poste qu’il occupe jusqu’en 1989. Il est nommé officier de l’Ordre du Canada en 1987 pour son rôle prépondérant dans la popularité sans précédent dont jouit l'opéra auprès du grand public, peut-on lire sur le site des distinctions canadiennes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !