•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le processus de vente de la marina de Grand-Sault est suspendu pour un an

La marina de Grand-Sault.

La marina de Grand-Sault

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le projet de vente de la marina de Grand-Sault, au Nouveau-Brunswick, est temporairement mis en veilleuse. Le maire en a fait l’annonce lors d'une réunion publique spéciale mercredi soir.

Le conseil municipal a suspendu les appels d’offres pour un an.

On va mettre un comité en place. Voir comment on peut faire pour améliorer la situation à la marina pour la prochaine année. Et de là, une décision pourrait se prendre, ou qu’on continue exactement comme qu’on va, a promis le maire de Grand-Sault, Marcel Deschênes.

La Municipalité avait reçu une offre d’achat de 327 000 $ d’une entreprise privée.

Un groupe de citoyens avait offert la somme symbolique d’un dollar.

À Grand-Sault, ce regroupement citoyen s'oppose farouchement à la vente du bâtiment et d'une partie du terrain de la marina à des intérêts privés. Il demande que la gestion des installations reste communautaire.

Un édifice immense, brun, et une ancre de bateau en avant.

La mise en vente du complexe a interpellé un groupe d’une vingtaine de citoyens de la communauté.

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

Après plusieurs semaines de tiraillements, le comité Citoyens concernés Grand-Sault est confiant.

Dans un an, je suis sûr qu’avec un travail avec le conseil de ville, le comité [et] la ville vont dire qu’on est satisfaits, on laisse ça comme que c'est présentement, dit le porte-parole du groupe, Pat Durepos.

D’après le reportage de Bernard LeBel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !