•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manifestation en faveur des mesures sanitaires au Palais législatif

p1200125

Des manifestants en faveur des mesures sanitaires interpellent le gouvernement de Scott Moe.

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Olivier Daoust

Deux Saskatchewanaises ont invité les résidents en faveur des mesures sanitaires à venir honorer la mémoire des personnes mortes en raison du coronavirus au cours de la pandémie.

Je m'inquiète de la hausse des cas de COVID-19 dans la province et du fait que notre gouvernement n’agit pas pour régler cette situation, affirme Donna Pasiechnik, coorganisatrice de la manifestation. Elle précise que ce rassemblement, qui a réuni une cinquantaine de personnes, a été organisé en moins de 48 heures.

Des manifestants à Regina.

Une cinquantaine de personnes ont demandé au gouvernement de Scott Moe de suivre la science pour arrêter la pandémie de COVID-19 en Saskatchewan.

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Dans un communiqué, l'aile saskatchewanaise du Syndicat canadien de la fonction publique a demandé au premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, et au ministre de la Santé, Paul Merriman, de suivre la science et d’implanter des mesures afin de réduire la pression sur le système de santé et, ainsi, de protéger les enfants.

Le gouvernement n'écoute pas les avis médicaux des médecins de la province , a dit le syndicat.

La présidente de l'aile saskatchewanaise du Syndicat canadien de la fonction publique, Judy Henley, a participé à cette manifestation, tout comme le chef du NPD de la Saskatchewan, Ryan Meili.

Donna Pasiechnik souhaite que le port du masque soit obligatoire à l’intérieur. Cela aurait dû être fait il y a des semaines, affirme-t-elle. Elle ajoute que les passeports vaccinaux doivent être implantés pour protéger les entreprises.

L'aile provinciale du Syndicat canadien de la fonction publique rappelle que plus de 613 Saskatchewanais sont décédés de la maladie depuis le début de la pandémie.

Selon le syndicat, plus de 200 000 Saskatchewanais de moins de 12 ans ne peuvent recevoir de doses de vaccins.

Avec les informations de Katia St. Jean

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !