•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Discorde dans le projet de regroupement des municipalités au Témiscamingue

La ville de Ville-Marie souhaite mettre en place un tout nouveau comité citoyen sur l'environnement et la qualité de vie.

Des municipalités du Témiscamingue pourraient fusionner, mais Duhamel-Ouest souhaite attendre après les élections municipales. (archives)

Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

Des opinions divergentes entre des municipalités du Témiscamingue reportent le processus d'étude pour un éventuel regroupement.

Depuis plusieurs mois, des municipalités du Témiscamingue, notamment Ville-Marie, Lorrainville, Saint-Édouard-de-Fabre et Duhamel-Ouest, envisagent une forme de regroupement.

Le Comité a donc demandé une étude technique et financière au ministère des Affaires municipales.

Cependant, au mois d’août, Duhamel-Ouest a adopté une résolution qui indique qu’avant de mener l’étude, il serait préférable d’organiser une rencontre avec toutes les municipalités. La résolution remet aussi en question la pertinence de mener une telle étude avant les élections municipales.

Le porte-parole du Comité pour le regroupement du centre du Témiscamingue, Réal Couture, rapporte que le regroupement est très déçu.

Le Comité, en fait, se questionne sur cette volte-face du côté de la municipalité de Duhamel-Ouest, qui fait que ça a malheureusement bloqué le démarrage de cette étude-là, sachant très bien que, dans le fond, l'étude permettrait simplement de faire un portrait de ce que l’on pourrait retrouver dans ce type de regroupement là, dit-il.

Le maire de Duhamel-Ouest, Guy Abel, croit que des discussions entre toutes les municipalités sont nécessaires avant de contacter le ministère des Affaires municipales pour produire une étude.

Il n’y a jamais eu de discussion entre les conseils, entre les maires, de tout le monde pour dire "On prend quelle orientation, on fait ça comment?" La Ville de Ville-Marie a pris un certain leadership, ils ont nommé leur directeur général comme président du regroupement. Qui a nommé ça? Ce sont des questions que l’on s’est posées. Pourquoi on n'est pas capable à la base de se parler avant de convoquer tout le monde avec le ministère? Je pense que l'on n'est pas rendu là, estime Guy Abel.

Dans une lettre diffusée le 8 septembre, le Comité pour le regroupement du centre du Témiscamingue rappelle qu’au mois d’avril, la municipalité de Duhamel-Ouest a participé à une rencontre portant sur les conclusions d’une étude sur un regroupement entre Ville-Marie et Duhamel-Ouest.

Le Comité interpelle Duhamel-Ouest, dans cette même lettre : Le comité se questionne sur vos motivations profondes. La population est en droit de comprendre. Les autres municipalités concernées et l’ensemble du Témiscamingue doivent vous entendre, est-il écrit.

Une capture d'écran de l'aire occupée par Duhamel-Ouest sur la carte.

La municipalité de Duhamel-Ouest encercle Ville-Marie

Photo : Google maps

Le maire de Duhamel-Ouest, de son côté, croit aussi que l’on devrait attendre l’issue des élections municipales avant que le ministère ne produise une étude.

Il faut passer au travers de ces élections-là. Il y aura de nouveaux acteurs, des gens qui en feront la promotion [du projet de regroupement]. Je pense que c’est comme ça qu’il faut que ça se fasse, et non pas nous, qui quittons, prenons des décisions pour les gens qui vont les appliquer dans l’avenir, fait valoir Guy Abel.

Le Comité de regroupement organise une séance d’information pour les citoyens le 16 septembre prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !