•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Revenus et taxation : que pensent plus de 300 000 utilisateurs de la Boussole?

Vue de l'intérieur d'une caisse enregistreuse, remplie de billets et de pièces de monnaie.

Les répondants à la Boussole électorale se sont prononcés sur le revenu minimum garanti et sur l'idée de taxer davantage les riches et les grandes entreprises.

Photo : Robert Short

Le Canada doit-il adopter un revenu minimum garanti et doit-on taxer davantage les riches? Les utilisateurs de la Boussole se sont prononcés sur ces enjeux.

Nous avons analysé et pondéré les réponses de 302 876 utilisateurs de la Boussole électorale (Nouvelle fenêtre), créée par Vox Pop Labs.

La question du revenu minimum garanti pour tous les Canadiens, qu’ils aient un emploi ou non, divise les utilisateurs de la Boussole. Près de 50 % se disent d'accord avec cette idée, mais 43 % sont en désaccord et 11 % se disent neutres.

Par contre, plus de 70 % des répondants qui songent à voter pour le Parti conservateur du Canada (PCC) et le Parti populaire du Canada (PPC) sont en désaccord avec un revenu minimum garanti (et plus de 50 % sont fortement en désaccord).

Plus de femmes (49 %) qui ont participé à la Boussole aimeraient voir la création d’un revenu minimum garanti pour tous, comparativement aux hommes (41 %).

Lorsqu'on demande aux utilisateurs de la Boussole si le salaire minimum fédéral devrait être plus élevé, 63 % disent oui, dont 22 % qui croient qu’il devrait être beaucoup plus élevé. Les répondants de l'Atlantique sont plus nombreux (75 %) à vouloir un salaire minimum fédéral plus élevé.

Près de la moitié des répondants qui songent à voter pour le PCC souhaitent le statu quo sur le salaire minimum fédéral, mais le tiers d'entre eux souhaitent tout de même le rehausser. Moins de 10 % des conservateurs veulent qu’on le réduise.

Tout comme pour le revenu minimum garanti, ce sont davantage les femmes (70 %) qui croient que le revenu minimum fédéral devrait être plus élevé. Les répondants de 40 à 49 ans étaient moins nombreux (57 %) à croire que le salaire minimum fédéral devrait être augmenté, comparativement aux 65 ans et plus (près de 70 %).

L’aide en temps de pandémie : pas plus, disent les participants

Par ailleurs, il semble que la majorité des utilisateurs de la Boussole (45 %) croient que le gouvernement fédéral ne devrait ni augmenter ni réduire l’aide financière donnée aux Canadiens dont l'emploi a été perturbé par la pandémie de COVID−19. Un peu plus du quart croit qu’on devrait en donner moins, l’autre quart, en donner plus.

L’exception est au Québec, où 40 % des répondants croient qu’on devrait réduire l’aide financière et seulement 17 % souhaitent l'augmenter.

Ceux qui songent à voter pour le PCC (51 %), le PPC (50 %) et le Bloc (43 %) sont beaucoup plus nombreux à croire qu’on devrait réduire l’argent donné.

Deux fois plus de participants de 18 à 39 ans que ceux de plus de 65 ans ont répondu que le gouvernement fédéral devrait donner plus d’argent à ceux dont l’emploi a été perturbé pendant la pandémie.

Qui doit payer plus?

Certains partis, comme le Parti libéral du Canada (PLC), le Nouveau Parti démocratique (NPD) et le Parti vert, proposent de taxer davantage les riches et les grandes entreprises pour financer certains programmes sociaux, comme le Supplément de revenu garanti, un meilleur système de santé et un programme national de garderies.

Et la forte majorité des Canadiens qui ont répondu à la Boussole (78 %) sont parfaitement d'accord avec l’idée de taxer davantage les riches. Cette proposition est un peu plus populaire en Atlantique (83 %) et au Québec (81 %).

Lorsqu’on compare par parti, seuls ceux qui pensent voter pour le PPC (38 %) sont plus nombreux à dire qu’il ne faut pas taxer davantage les riches. Du côté des répondants qui pensent voter pour le PPC, 38 % estiment qu’il faut les taxer ni plus ni moins et 59 % estiment qu’il faut les taxer plus.

Parmi les répondantes à la Boussole, 83 % d'entre elles souhaitent qu’on taxe plus les riches, comparativement à 73 % des hommes. Parmi les répondants de plus de 65 ans, 85 % souhaitent qu'on taxe plus les riches.

Les Canadiens qui ont participé à la Boussole veulent non seulement que le gouvernement taxe davantage les riches, mais qu’on fasse payer plus d’impôts aux grandes entreprises.

Plus de 80 % des participants – partout au pays – disent que les grandes entreprises devraient payer plus d’impôts. L'idée est un peu plus populaire au Québec et en Atlantique. Elle l'est moins chez les hommes (75 %) et les participants de 40 à 49 ans (77 %).

Presque 100 % de ceux qui pensent voter pour le NPD ont répondu que les grandes entreprises devraient être davantage imposées, soit beaucoup plus que ceux qui pensent voter pour les conservateurs (62 %).

Méthodologie :

Les données se basent sur les réponses à la Boussole électorale, un projet de Vox Pop Labs, en partenariat avec Radio-Canada (Nouvelle fenêtre). Vox Pop Labs est une équipe non partisane qui regroupe des politologues et des statisticiens.

La Boussole électorale n’est pas un sondage. Les utilisateurs ne sont pas présélectionnés. Les données, collectées du 14 au 7 septembre août 2021, ont été pondérées de manière à les rapprocher de celles d’un échantillon représentatif de la population réelle, selon les données du recensement et d’autres estimations démographiques.

Un portrait des six chefs avec le texte Fédérales 2021 Comparez les plateformes électorales des partis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !