•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le PCC dévoile « son contrat régional » avec le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie

La silhouette d'un homme dans une pièce vide avec le logo du Parti conservateur du Canada.

Le logo du Parti conservateur du Canada (archives)

Photo : La Presse canadienne / Darren Calabrese

Radio-Canada

Le Parti conservateur du Canada (PCC) dévoile son plan pour relancer et diversifier l’économie du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine.

Les candidats du parti pour les comtés de Montmagny–L’Islet–Kamouraska–Rivière-du-Loup, Bernard Généreux, et de la Gaspésie–Les Îles-de-la-Madeleine, Jean-Pierre Pigeon, ont dévoilé ce qu’ils appellent le contrat régional d’Érin O’Toole avec le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie.

Concrètement, le plan vise à moderniser les infrastructures de transport, créer des emplois, s’attaquer à la pénurie de main-d’œuvre, dynamiser le secteur des ressources naturelles et contribuer au développement des communautés autochtones du Québec.

Parmi les mesures prévues dans le programme du PCC, la formation politique met de l’avant notamment des investissements dans les ports de petite taille dans les deux régions visées, la réfection du quai de Kamouraska et la promesse de protéger la gestion de l’offre en agriculture.

S’ils sont élus, les deux candidats promettent aussi de réserver une partie des fonds fédéraux pour des projets d’infrastructure dans les régions rurales, en plus de construire une infrastructure numérique pour connecter l’ensemble du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie à Internet haute vitesse d’ici 2025.

Portrait électoral de Jean-Pierre-Pigeon.

Jean-Pierre Pigeon candidat du Parti conservateur du Canada (PCC)

Photo : Gracieuseté Jean-Pierre Pigeon

On s’engage à négocier avec les différents communicateurs pour réussir à modifier les prix parce que les prix sont trop hauts. Et aussi pour qu'ils donnent un service plus adéquat aux Gaspésiens et aux Madelinots, évoque le candidat conservateur dans la circonscription Gaspésie–Les Îles-de-la-Madeleine, Jean-Pierre Pigeon.

Le candidat conservateur dans Montmagny–L’Islet–Kamouraska–Rivière-du-Loup, Bernard Généreux assure que ces engagements ne sont pas des promesses sans fondement. Ce sont des éléments qui sont importants pour notre comté, que j’ai l’intention de faire un suivi très serré par rapport à cela et de travailler de concert avec l’ensemble des autres paliers politique, promet-il.

Bernard Généreux prend la parole à la Chambre des Communes

Bernard Généreux, candidat conservateur et député sortant de la circonscription de Montmagny—L’Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup lors de la période des questions le 30 novembre 2020. (archives)

Photo : Christian Diotte

Monsieur Legault l’a dit ce matin : il aimerait mieux travailler avec un gouvernement conservateur majoritaire ou minoritaire, mais qui va réaliser ce qu’il dit qu’il va réaliser, plutôt que de faire des promesses en l’air qu’il ne réalise pas comme monsieur Trudeau depuis 6 ans, renchérit M. Généreux.

Avec les informations de Denis Leduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !