•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dernier hommage aux victimes de l’accident sur l’autoroute Dufferin-Montmorency

Montage photo des victimes de l'accident.

Les victimes de l'accident : James Fletcher, Jackson Fortin, Emma Lemieux et Shellie Fletcher-Lemieux.

Photo : Gracieuseté

Des centaines de personnes se sont déplacées pour rendre un dernier hommage aux quatre membres d’une même famille qui ont perdu la vie dans une collision sur l’autoroute Dufferin-Montmorency, dans Beauport, jeudi dernier.

Jean-Dominic Lemieux, le père d’Emma Lemieux, souhaitait permettre à tous de se recueillir.

J'ai l'impression que c'est un deuil collectif, dit-il, une semaine après l’accident qui a coûté la vie à sa fille, son épouse, son beau-fils et son beau-père. Il y a beaucoup de gens qui ont souffert de ça, beaucoup de gens étaient sur la scène du crime.

Jean-Dominic Lemieux tient des empreintes des mains de sa fille Emma, en violet, et du demi-frère d'Emma, Jackson, en orange.

Jean-Dominic Lemieux tient des empreintes des mains de sa fille Emma, en violet, et du demi-frère d'Emma, Jackson, en orange.

Photo : Radio-Canada/Pascal Poinlane

Kevin Bédard était l’un d’eux. Il a été l’un des premiers à arriver sur les lieux, le 2 septembre. Il a tenté de secourir James et Emma, en vain.

Parmi la foule qui s’est déplacée au salon funéraire Wilbrod-Robert, il y avait plusieurs voisins de la famille. Éric Verrette connaissait bien la famille, puisqu’Emma et Jackson étaient des amis de ses enfants.

Emma, elle jouait avec tout le monde. Tout le temps de bonne humeur, un beau rayon de soleil. Jackson, il était plus vieux, mais il jouait tout le temps avec les jeunes. C'était vraiment du bon monde, dit-il.

Une file de gens à l'extérieur du salon funéraire.

Des dizaines de personnes ont fait la file à l'extérieur du salon funéraire Wilbrod-Robert à Québec, pour rendre un dernier hommage à la famille décimée.

Photo : Radio-Canada

Ce n’est pas normal pour une maman dans la fleur de l'âge de partir. Ce n’est pas normal de perdre ses amis à 10 ans, à 14 ans, ajoute avec émotion sa conjointe Claudine, dont la fille Juliette était la meilleure amie d’Emma.

En matinée, plusieurs centaines de membres de la famille, d’amis et de proches ont assisté à une cérémonie privée en l’honneur de Shellie Fletcher-Lemieux, James Fletcher, Jackson Fortin et Emma Lemieux.

Tous contre l'alcool au volant

Malgré la douleur qui l’habite, Jean-Dominic Lemieux a décidé de prendre la parole pour sensibiliser le public au fléau de l’alcool au volant.

Je n’avais pas le goût de le vivre seul, dit le père endeuillé, qui affirme avoir été très bien entouré.

Il ajoute que la vague d’amour qu’il reçoit depuis une semaine lui permet de traverser les pires moments de sa vie.

Ça donne le goût de continuer le mouvement. Il y a une belle vague contre l'alcool au volant.

La famille de Jackson, Emma, Shellie et James veut sensibiliser la population aux conséquences de la conduite avec facultés affaiblies.

La famille de Jackson, Emma, Shellie et James veut sensibiliser la population aux conséquences de la conduite avec facultés affaiblies.

Photo : Radio-Canada

Le père de Jackson, Daniel Fortin, lance le même message.

Il faut que ça s’arrête. On est rendu en 2021 et il y a encore des gens qui conduisent avec des facultés affaiblies et qui récidivent.

Daniel Fortin, devant le salon funéraire.

La vie de Daniel Fortin, le père de Jackson Fortin, a chaviré depuis le décès de son fils.

Photo : Radio-Canada / Pascal Poinlane

La douleur, je n'ai même pas de mots pour la décrire. Ma vie est finie.

Une citation de :Daniel Fortin, père de Jackson

Daniel Fortin souhaite que les tribunaux serrent la vis contre les personnes accusées de conduite avec facultés affaiblies et, particulièrement, contre les récidivistes.

Avec les informations de Pascal Poinlane

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.