•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Colisée de Trois-Rivières devient le Colisée Vidéotron

Justine St-Martin, Jean Lamarche, Mark Weightman et Pierre Karl Péladeau devant les logos de Vidéotron et de TVA Sports.

De gauche à droite : l'animatrice des matchs Justine St-Martin, le maire Jean Lamarche, le président et chef de la direction des Lions de Trois-Rivières Mark Weightman, ainsi que le président et chef de la direction de Québecor, Pierre Karl Péladeau.

Photo : Radio-Canada / Magalie Masson

Radio-Canada

La nouvelle équipe de hockey de Trois-Rivières, Les Lions, a annoncé aux côtés de Pierre Karl Péladeau, président et chef de la direction de Québecor, que le colisée sera dorénavant baptisé le Colisée Vidéotron.

L’entente entre Québecor et les Lions est d’une durée de cinq ans. La somme négociée n’a pas été dévoilée.

Pierre Karl Péladeau a aussi annoncé que TVA Sports sera le diffuseur officiel de l’équipe de hockey. La couverture débutera au match d’ouverture le 21 octobre dès 19 h, durant lequel les Lions affronteront les Growlers de Terre-Neuve.

Le Colisée nouvellement construit appartient à la Ville de Trois-Rivières, qui le loue aux Lions, club de l’East Coast Hockey League (ECHL). Située à l'intersection des autoroutes 55 et 40, l’infrastructure au coût de 61 M$ pourra accueillir 4390 personnes lors des soirs de matchs.

L'ouverture officielle du Colisée Vidéotron est prévue pour le 12 septembre.

Le conseil municipal devant le fait accompli

Le conseiller municipal du district de Châteaudun à Trois-Rivières Luc Tremblay dénonce le manque de communication entre l'administration du colisée et la Ville.

On n’avait même pas eu de convocation pour la conférence de presse. On ne savait même qu’il y avait une conférence de presse. On a appris ça par les médias. Je trouve que c’est tard pour nous, pour savoir qu’il se passe quelque chose. Je pense qu’en tant que conseiller, parce que c’est nous qui approuvons ces résolutions-là, on doit être mis au courant qu’il y a des négociations, que ça s’en vient bien, que ça va se faire imminemment [sic]. On devrait être un petit peu au courant, a-t-il commenté au micro de Toujours le matin jeudi, reconnaissant qu’une entente de confidentialité aurait pu empêcher les parties négociatrices de divulguer l’information.

Selon lui, la Ville de Trois-Rivières aurait dû être informée du nouveau nom du colisée avant les médias, puisque le nom devra être approuvé par le conseil municipal durant la séance du 21 septembre.

Luc Tremblay déplore également qu’aucune information sur le financement négocié avec le commanditaire n’est disponible à l’heure actuelle.

La négociation ne s’est pas faite avec la Ville, elle s’est faite avec les Lions, précise celui qui se demande quelle somme sera versée par année selon l’entente de commandite.

Avec les informations de Magalie Masson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !