•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des municipalités néo-brunswickoises observeront le férié du 30 septembre

Hôtel de ville de Moncton

L'hôtel de ville de Moncton

Photo : Ici Radio-Canada

Radio-Canada

Au Nouveau-Brunswick, des municipalités observeront la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation et donneront un jour férié à leurs employés, le 30 septembre, même si la province annonce que ce jour ne sera pas un férié provincial.

Alors que certaines provinces canadiennes ont décidé de suivre l’exemple fédéral en désignant cette journée comme pause de travail, d’autres ne l’ont pas fait. C’est le cas du Nouveau-Brunswick, notamment.

Les municipalités, pour leur part, ont quand même le droit de reconnaître ou non ce jour férié pour leurs travailleurs.

Pour le moment, des villes comme Bathurst, Miramichi, Sussex, Moncton et Saint-Jean ont décidé de faire de cette journée un congé municipal pour leurs employés.

Mardi, la ville de Moncton annonçait qu’elle observerait la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, en fermant ses services non essentiels et donnant un jour férié payé à ses 700 employés.

La collecte de déchets et le service Codiac Transpo aura tout de même lieu et le Colisée de Moncton, le Centre communautaire Crossman/Aréna Kay et le Centre Superior Propane resteront toutefois ouverts.

Les bureaux de la ville de Riverview seront également fermés le 30 septembre, mais il n’est pas encore clair si la journée est un jour férié payé.

La ville de Dieppe a indiqué qu’une décision sera prise en début de semaine prochaine.

Outre les municipalités, d’autres établissements provinciaux, comme l’Université de Moncton, vont souligner le nouveau jour férié. Les cours seront annulés, et les classes céderont leur place à des activités inclusives.

Le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB) accordera un congé à l’ensemble de ses étudiants des cinq campus.

Une décision qui déplait

Le gouvernement de Blaine Higgs n’accordera pas le nouveau jour férié. Les les écoles et les autres services provinciaux seront donc ouverts.

Cette décision déplait à certains élus, comme le député vert Kevin Arseneau. Il dit ne pas être surpris par la décision du gouvernement provincial.

C'est extrêmement mal habile et décevant de la part du gouvernement, mais pas surprenant, Higgs n'est pas quelqu'un qui voit les problèmes des minorités, croit Kevin Arseneau.

Le chef de la communauté autochtone de Pabineau, Terry Richardson, le gouvernement de Blaine Higgs a fait un faux pas.

C'était quelque chose pour commencer à réparer les relations entre les autochtones et le gouvernement du Nouveau-Brunswick. C’était l’occasion de commencer quelque chose. Et lui, il a mis ça dans la poubelle et il a fait ça de sa façon, je suis vraiment déçu, dit-il.

Une journée de commémoration

Des élèves dans une salle de classe du pensionnat de l'île Kuper.

Dans les années 50, de nombreux films de propagande ont été réalisés pour promouvoir le système des pensionnats autochtones.

Photo : Radio-Canada

La Journée nationale de la vérité et de la réconciliation a pour but de rendre hommage aux survivants des pensionnats pour Autochtones.

Ce projet de loi fédérale a été adopté par Ottawa, en mai dernier.

Ce sera donc un jour de congé payé pour les travailleurs fédéraux et les employés des lieux de travail sous réglementation fédérale, comme les banques. Les bureaux et services fédéraux seront fermés à cette date.

Les autres lieux de travail sont toutefois régis par le droit provincial du travail et de l’emploi, de sorte qu’il appartient aux employeurs individuels qui ne sont pas sous réglementation fédérale de décider s’il s’agit d’un jour férié pour leur personnel.

Ailleurs en Atlantique, la Nouvelle-Écosse a reconnu la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation comme jour férié provinciale.

Les bureaux du gouvernement néo-écossais, les écoles publiques et les garderies enregistrées auprès du gouvernement provincial seront fermés le 30 septembre.

Avec des informations de Shane Magee de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !