•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouvelles accusations devraient être déposées contre Éric Légaré

Une pancarte qui indique le palais de justice de Québec.

Le palais de justice de Québec. (archives)

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

De nouvelles accusations devraient être déposées la semaine prochaine contre Éric Légaré. L’homme de 43 ans fait déjà face à huit chefs d’accusation en lien avec l’accident qui a fait quatre morts, jeudi, sur l’autoroute Dufferin-Montmorency.

Éric Légaré est notamment accusé de conduite en état d’ébriété et de conduite dangereuse causant la mort. Il a comparu brièvement, mercredi après-midi, au palais de justice de Québec.

Plusieurs proches des victimes étaient présents dans la salle. L’enquête sur remise en liberté de l’accusé a été reportée au 15 septembre. C’est également à ce moment que de nouvelles accusations devraient être déposées.

La demande de report à la semaine prochaine a été faite, car la défense préfère avoir en main l’ensemble du dossier et des éléments de preuve avant de procéder.

Récidive

En 2017, M. Légaré avait plaidé coupable en cour municipale à une accusation de conduite avec capacités affaiblies.

Il avait été condamné à une amende de 1000 $ et à une interdiction de conduire pendant 12 mois pour des faits qui remontaient à 2015.

Selon la Sûreté du Québec, Éric Légaré aurait causé l'accident alors qu'il circulait avec les facultés affaiblies par l’alcool et à grande vitesse en direction est sur l'autoroute Dufferin-Montmorency.

Il aurait percuté trois voitures qui étaient immobilisées à un feu de circulation. Une personne dans la voiture du milieu a aussi été légèrement blessée.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.