•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Anaïs Pellin, Hamlet et la peur de l’inconnu

Portrait d'Anaïs Pellin devant des cerisiers en fleurs.

Anaïs Pellin, comédienne, marionnettiste et autrice

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

La comédienne Anaïs Pellin a choisi d’explorer Shakespeare lors d'une performance éclair. Jouer dans une pièce comme Macbeth ou Hamlet est un rêve qu’elle chérit depuis des années. L’atelier culturel lui offre, le temps d’une journée, un rôle basé sur un des monologues les plus connus du théâtre, « Être ou ne pas être ».

Hamlet... ou la peur de l'inconnu, le film

Anaïs Pellin devant une caméra.

Hamlet... ou la peur de l'inconnu

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

Ce qui était très chouette dans cette performance éclair, c’est que ça m'a donné l’occasion de faire le monologue de Shakespeare, qui est quelque chose de très sérieux, mais aussi, à côté, [de faire] de l'impro, qui est quelque chose de très amusant. L’impro, c’est quelque chose que j’aime toujours faire.

Une citation de :Anaïs Pellin

Comédienne, marionnettiste et autrice, Anaïs Pellin, originaire de Belgique, est arrivée à Vancouver il y a cinq ans. Elle collabore régulièrement avec le Théâtre la Seizième et travaille avec des compagnies comme Vortex Theatre, Presentation House Theatre et le Théâtre de la Pire Espèce.

Elle a également fait partie d'une ligue d’improvisation à l’Alliance française de Vancouver, ce qui l’a amenée à être sélectionnée pour la série Solo ensemble Improvisio de L'atelier culturel.

Le scénario imaginé pour ce court-métrage est inspiré de la réalité d’être comédienne.

En complément : l'entrevue d'Anaïs Pellin

Anaïs Pellin en entrevue à Vancouver, sur la plage.

Entrevue avec Anaïs Pellin

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

Cette performance, ça résonne très bien avec le métier d’acteur. On arrive souvent à des phases où on se dit : "maintenant, pour que ma carrière avance, il faut que je change quelque chose, que je passe à une autre étape dans mon travail".

Une citation de :Anaïs Pellin

Après une résidence avec le Théâtre La Seizième pour travailler sa pièce Petite Sirène, en juin dernier, Anaïs Pellin s'est rendue à la rencontre biennale Zones théâtrales, au Centre national des arts à Ottawa.

Portail de L'atelier culturel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !