•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bryan Adams à la rescousse des coyotes du parc Stanley

Le chanteur ajoute sa voix à ceux qui dénoncent la décision d’abattre les coyotes dans le parc vancouvérois

Un coyote.

Les attaques de coyotes se multiplient au parc Stanley de Vancouver.

Photo : Shutterstock / MelaniWright

Radio-Canada

Alors que les autorités doivent commencer à procéder à l’abattage de coyotes, mardi soir, dans le parc Stanley à Vancouver, le chanteur Bryan Adams se porte à leur défense.

Dans un message publié sur Twitter, dimanche, l’artiste originaire de Colombie-Britannique a dénoncé la décision de la province.

Le chanteur a comparé ce que s’apprêtaient à faire les autorités dans le parc Stanley à l’abattage de loups dans le parc Yellowstone, aux États-Unis. La disparition des loups dans le parc a eu des effets sur la faune et la flore qui ont été documentés et la réintroduction de l’espèce dans l’écosystème a eu des effets positifs sur la biodiversité, écrit-il.

Par ailleurs, une pétition mise en ligne (Nouvelle fenêtre) pour sauver les coyotes du parc Stanley a récolté près de 20 000 signatures en date de mardi soir.

Le gouvernement de la Colombie-Britannique a annoncé, la semaine dernière, qu'il éliminerait 35 coyotes en raison d’attaques contre des humains dans le parc Stanley de Vancouver.

Les animaux sont responsables, depuis décembre, de 45 attaques contre des humains, dont des enfants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !