•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Baisse historique des inscriptions en immersion française en C.-B.

Glyn Lewis répond aux questions d'un journaliste dans une salle avec du monde derrière lui.

Glyn Lewis, directeur général de Canadian Parents for French pour la Colombie-Britannique et le Yukon

Photo : Radio-Canada / Dominique Lévesque

Radio-Canada

Pour la première fois en 20 ans, la Colombie-Britannique connaît une baisse du nombre d’inscriptions en immersion française.

Selon les chiffres préliminaires du ministère de l’Éducation dévoilés la semaine dernière, 53 963 élèves sont inscrits en immersion française cette année, soit 980 de moins que l’année dernière.

Le ministère de l’Éducation attribue cette diminution à une baisse du nombre d’élèves en provenance de l’extérieur de la Colombie-Britannique.

Mais selon l’organisme Canadian Parents for French (CPF), d’autres facteurs entrent en jeu, notamment le peu d’offres en ligne en matière de cours en français.

Ce qu’on sait, c’est que l’année passée, et ça va peut-être être le cas cette année, il y avait une pénurie des programmes et des cours en français pour les étudiants en ligne, explique le directeur de CPF-BC, Glyn Lewis. Cette pénurie n’existe pas en anglais.

À l’émission Boulevard du Pacifique, mardi, Glyn Lewis a rapporté que des parents ont senti le besoin de transférer leurs enfants vers le programme anglophone durant la pandémie en raison d’un meilleur encadrement et d'une meilleure offre de cours en ligne.

C’est là qu’on a réalisé qu’il y avait une grande pénurie de cours en français, dit-il.

CPF a récemment lancé un rapport intitulé Logging in to Learn! Se brancher pour apprendre! (Nouvelle fenêtre) qui compile les recherches et les meilleures pratiques et souligne également certains des défis de l'apprentissage virtuel.

De meilleures ressources en ligne… en 2022

Le ministère de l’Éducation prévoit lancer un programme d’écoles en ligne pour l’année 2022-2023.

L’association demande au gouvernement provincial de faire en sorte que les cours de français langue seconde soient plus facilement accessibles et mieux soutenus par ces écoles provinciales en ligne.

Les élèves d’immersion constituent environ 9,4 % de la population étudiante en Colombie-Britannique.

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Colombie-Britanique

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Colombie-Britanique.