•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voici comment regarder le débat des chefs fédéraux en français

Cinq lutrins dans le décor du débat des chefs.

Les lutrins des chefs se trouveront dans un immense décor.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Les chefs des cinq principaux partis fédéraux croiseront le fer à l'occasion d'un débat en français présenté mercredi soir sur les ondes de Radio-Canada.

Vous pourrez regarder le débat et trouver le compte-rendu des échanges ici.

Après avoir présenté certaines de leurs propositions lors d'une entrevue accordée à la fin août à nos chefs d'antenne, les chefs de parti se retrouveront au Musée canadien de l'histoire de Gatineau à l'occasion de la traditionnelle joute oratoire des élections fédérales.

Le débat, animé par Patrice Roy, sera diffusé de 20 h à 22 h (HAE) sur ICI RDI, ICI Télé, ICI Première et Radio-Canada.ca ainsi que les comptes Facebook (Nouvelle fenêtre) et YouTube (Nouvelle fenêtre) de Radio-Canada Information.

Patrice Roy écoute un autre homme sur le plateau de télévision.

L'animateur Patrice Roy sur le plateau du débat des chefs

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Les chefs qui y participeront, à une exception près, ont déjà eu l'occasion de s'affronter au cours du Face-à-face diffusé par le réseau TVA le 2 septembre dernier. Il s'agit de :

  • Justin Trudeau, chef du Parti libéral du Canada;
  • Erin O'Toole, chef du Parti conservateur du Canada;
  • Jagmeet Singh, chef du Nouveau Parti démocratique;
  • Yves-François Blanchet, chef du Bloc québécois;
  • Annamie Paul, cheffe du Parti vert du Canada.
Un studio télé aménagé dans une immense salle. Sur un écran, les cinq chefs qui participent au débat.

Le débat se déroulera au Musée canadien de l'histoire, à Gatineau.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Le Groupe de diffusion des débats a annoncé les thèmes autour desquels le débat sera organisé, à savoir : les Autochtones, l'identité et la culture; le coût de la vie et les finances publiques; l'environnement; la justice et les affaires étrangères; et la pandémie et la santé.

Pour chacun des thèmes, une période sera consacrée à un débat entre deux chefs, qui sera suivi d'un débat entre trois chefs, et enfin d'un débat ouvert, au cours duquel les cinq chefs seront appelés à défendre leurs propositions.

Hélène Buzzetti devant un logo du débat des chefs.

La journaliste Hélène Buzzetti, des Coops de l'information

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Marie Vastel devant un logo du débat des chefs.

La journaliste Marie Vastel, du quotidien Le Devoir

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Paul Journet sur le plateau du débat des chefs, avec des écrans derrière lui où l'on voit les cinq chefs, et un logo du débat au centre.

Le chroniqueur Paul Journet, de La Presse

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Guillaume Bourgault-Côté devant un logo du débat des chefs.

Le journaliste Guillaume Bourgault-Côté, de L'actualité

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Les journalistes Hélène Buzzetti (Les coops de l'information), Marie Vastel (Le Devoir), Paul Journet (La Presse) et Guillaume Bourgault-Côté (L'actualité) auront l'occasion de poser des questions à chaque chef, tandis que Noémi Mercier, cheffe d'antenne de Noovo Info, animera un segment où des citoyens poseront directement leurs questions aux chefs de parti.

En août, un appel avait été lancé pour que les citoyens soumettent leurs questions en vue du débat des chefs. Au terme de l'exercice, 895 questions ont été reçues.

Noémi Mercier sur le plateau de télévision, avec une image des cinq chefs en arrière-plan.

Noémi Mercier, cheffe d'antenne de Noovo Info, sur le plateau du débat des chefs

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Le 1er septembre, des représentants des cinq partis fédéraux ont participé à un tirage au sort afin de déterminer l'heure de leur visite et la position qu'ils occuperont sur le plateau; l'ordre des réponses pendant le débat; l'heure d'arrivée sur les lieux du débat; et l'ordre des conférences de presse qui suivront la joute oratoire.

Bien que les chefs débattent dans ce cas-ci en français, le débat sera aussi diffusé en anglais, en cri de l'est, en ojibwé et en innu.


Sur le site d'Espaces autochtones :

Débat en français, en cri de l'est, en ojibwé et en innu

Sur le site de RCI (Nouvelle fenêtre) :

Débat en français, doublé en anglais, en arabe, en mandarin, en pendjabi et en tagalog.

Sur le site de Regard sur l'arctique (Nouvelle fenêtre) :

Débat en français

Sur le site de Eye On The Arctic (Nouvelle fenêtre) :

Débat en français doublé en anglais et version inuktitut (dialecte de Baffin)


OMNI Television (Nouvelle fenêtre) diffusera le débat en arabe, en cantonais, en italien, en mandarin, en pendjabi et en tagalog.

Des versions sous-titrées, en vidéodescription, en langue des signes québécoise (LSQ) et en langue des signes américaine (ASL) seront aussi disponibles.

Le plateau du débat des chefs vu à travers la lentille d'une caméra de télévision.

Le débat des chefs débutera à 20 h, heure avancée de l'Est.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Il sera également possible de suivre le débat sur les réseaux de télévision et de radio ainsi que sur les plateformes en ligne des autres membres du Groupe de diffusion des débats :

Consultez notre dossier sur les élections fédérales 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !