•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des robots patrouillent dans Singapour pour en assurer la sécurité

Un robot sur quatre roues circule dans un lieu public.

Gare à vous si votre vélo est immobilisé au mauvais endroit à Singapour : le robot Xavier pourrait venir vous avertir.

Photo : HTX

Radio-Canada

Tabagisme en zone interdite, vélo mal garé, non-respect des mesures sanitaires… des robots programmés pour débusquer des comportements sociaux indésirables entrent en phase de test cette semaine dans la ville-État de Singapour.

La place publique de Tao Payoh Central, une zone très fréquentée, est la première à accueillir deux de ces engins, appelés Xavier, pour une période test de trois semaines.

Les robots circulent grâce à des capteurs qui leur permettent d’éviter les voitures, les piétons et des objets fixes. Ils sont équipés de caméras en 360 degrés, efficaces même en faible luminosité.

Son fonctionnement est simple : lorsqu’un comportement répréhensible est détecté par Xavier, ce dernier alerte son centre de commandement et affiche sur son écran un message de sensibilisation en lien avec l’infraction commise.

En parallèle, un système propulsé par l’intelligence artificielle analyse les images captées par les robots afin de déterminer si une intervention humaine est nécessaire.

Singapour est connue pour ses lois particulièrement strictes et sa surveillance de la population. Les autorités ont par ailleurs annoncé leur intention de doubler le nombre de caméras dans la ville d’ici les 10 prochaines années.

Les patrouilleurs motorisés, qui pourraient à terme aider à ménager les ressources policières, n’y font pas exception.

Avec les informations de Engadget, et Mashable

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !