•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un lien entre usage du cannabis et crise cardiaque chez des jeunes

Plan rapproché d'un homme fumant un joint, vu de profil.

Un homme fume un joint.

Photo : Radio-Canada / Charles Contant

La Presse canadienne

Une consommation récente de cannabis est associée à un risque plus élevé de crise cardiaque chez les jeunes adultes, et ce risque augmente avec l'usage, montrent les travaux de chercheurs de Toronto.

L'étude publiée mardi dans le Journal de l'Association médicale canadienne précise que même si le risque de crise cardiaque chez les jeunes consommateurs de cannabis est généralement faible, les usagers âgés de moins de 45 ans courent un risque près de deux fois plus élevé d'être terrassés que ceux qui n'en consomment pas.

Les données ont été puisées auprès d'une population de 33 000 adultes âgés de 18 à 44 ans, dont 17 % ont dit avoir pris du cannabis au cours des 30 derniers jours. Des incidents cardiaques ont été relevés chez 1,3 % des consommateurs de cannabis et chez 0,8 % des personnes qui n'en ont pas pris.

Le scientifique clinique torontois Karim Ladha croit qu'il est utile que les médecins connaissent les conclusions de l'étude et en informent leurs patients, car à son avis, prendre du cannabis peut poser un risque cardio-vasculaire.

De précédentes études avaient déjà établi un lien entre la forte consommation de marijuana et le risque de crise cardiaque. L'étude dirigée par les chercheurs de Toronto s'est penchée sur le cas de personnes qui en ont pris quatre fois ou plus au cours d'une période de 30 jours.

L'étude a aussi permis de constater que les consommateurs de cannabis étaient davantage des hommes, qu’ils fumaient également la cigarette conventionnelle ou électronique, et qu’ils buvaient beaucoup d'alcool.

Or, il s'agit d'habitudes qui augmentent le risque de crise cardiaque, mais elles ont été prises en compte dans l'étude sur le cannabis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !