•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le duo Blais et Pellerin remporte la Classique internationale de canots de la Mauricie

Guillaume Blais et Jimmy Pellerin dans leur canot à quelques centimètres du fil d'arrivée à Trois-Rivières.

Guillaume Blais et Jimmy Pellerin ont été les premiers à compléter la troisième étape de la Classique internationale de canots de la Mauricie, dont le fil d'arrivée était à Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Guillaume Blais et Jimmy Pellerin ont été couronnés grands vainqueurs de la 88e Classique internationale de canots de la Mauricie. Ils ont à nouveau terminé premiers lundi lors de la troisième et dernière étape de la compétition, marquée par de forts vents.

Les deux, ce sont de grands champions, a déclaré le directeur général de la Classique internationale de canots de la Mauricie, Dominic Thibault. Il souligne que Guillaume Blais a remporté la Classique en 2018 et alors que Jimmy Pellerin s’est emparé du trophée en 2019, tous les deux avec des coéquipiers différents.

Cette fois, ils ont gagné ensemble, c’est une très belle histoire, a déclaré Dominic Thibault en entrevue à l’émission En direct. Il ajoute que les canotiers ont manifesté leur joie et reconnaissance aux organisateurs d'avoir tenu une Classique, malgré la pandémie de COVID-19.

Des canotiers sur la rivière Saint-Maurice, à Trois-Rivières, devant quelques spectateurs.

La 88e Classique internationale de canots de la Mauricie s'est conclue lundi à Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada

Ça n'a vraiment pas été facile sur tous les angles : au niveau du personnel, de la logistique, des mesures sanitaires, mais quand on voit les athlètes monter sur le podium exténués, mais contents de venir chercher leur médaille [...] et qui disent : "merci pour ce que vous avez fait, merci d'avoir ramené la Classique", ça vient nous chercher [émotivement].

Une citation de :Dominic Thibault, directeur général de la Classique internationale de canots de la Mauricie

Au mois de mars de cette année, on n’était pas encore certain si on pouvait tenir ou non une Classique, alors c’est un tour de force de la part des membres de notre équipe et de nos bénévoles d’avoir réalisé [l’événement], ajoute le président de la 88e Classique, Yvon Laplante.

Des gens debout sur un quai qui regardent les participants ramer en canot sur la rivière Saint-Maurice.

Le départ de la troisième et dernière étape de la Classique internationale de canots de la Mauricie a été lancé lundi matin à la promenade du capitaine, à Shawinigan.

Photo : Radio-Canada

Une dernière étape mouvementée

La dernière étape, soit les 37 kilomètres séparant Shawinigan et Trois-Rivières, a été marquée lundi par un orage, des averses et de forts vents. L’équipe de la Classique était aux aguets pour assurer la sécurité des participants.

Malgré les conditions météorologiques difficiles, Blais et Pellerin ont su conserver leur avance. On a réussi à bien travailler la première journée, à prendre une petite distance, hier aussi, donc aujourd’hui, on n’était plus dans le siège conducteur, on avait juste à gérer si les gars attaquaient et on avait juste à répondre aux attaques, a déclaré Guillaume Blais, quelques instants après sa victoire.

Au terme d’une course très serrée, les Américains Weston Willoughby et Michael Davis ont terminé deuxième. Samuel Frigon et Christophe Marchand ont quant à eux fini troisième.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !