•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l’Université de Victoria supplie les étudiants de ne pas faire la fête

Une femme portant deux sacs marche devant un immeuble de l'Université de Victoria

Des centaines de personnes se sont rassemblées lors d'une fête sur le campus de l'Université de Victoria dimanche soir, affirme la police

Photo : Radio-Canada / Mike McArthur

Radio-Canada

L’Université de Victoria demande à ses étudiants de ne pas se rendre à des fêtes afin de limiter la propagation du coronavirus après que des centaines de personnes, dont beaucoup ne portaient pas de masque, se sont rassemblées sur le campus, dimanche soir.

Les équipes de sécurité de l’université et la police de Saanich sont intervenues. Personne n’a été arrêté, mais deux personnes ont reçu des contraventions, car elles n'avaient pas l'âge de boire de l'alcool.

Il y avait des centaines voire presque 1000 jeunes adultes , qui n'étaient pas tous étudiants, a déclaré le policier Markus Anastasiades.

La fête de dimanche était techniquement autorisée en raison de la phase 3 du plan de relance économique de la province qui permet les rassemblements extérieurs sans limiter le nombre de participants.

Cependant, l’Université de Victoria souligne que ces rassemblements posent un risque à la santé et qu’il ne faut pas oublier que 22 000 étudiants commencent leurs cours mercredi.

En participant à des fêtes déstructurées, les étudiants augmentent les risques de transmission de la COVID-19 , dit un communiqué de l’université.

Le communiqué soulève le risque que de telles fêtes puissent remettre en cause le retour en présentiel des étudiants cet automne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !